La Turquie préoccupée par le traitement réservé aux Turcs ouïghours en Chine, ouverte à la coopération avec Pékin

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

La Turquie suit de près les mauvais traitements infligés aux Turcs ouïghours en Chine avec inquiétude et est prête à coopérer avec Pékin sur la question, a déclaré mardi le porte-parole du parti au pouvoir pour la justice et le développement (AK Party).

« Une distinction claire doit être faite entre les terroristes et les civils innocents », a déclaré Çelik après la réunion du Comité exécutif central (MYK) du parti.

La politique de Pékin au Xinjiang a suscité de nombreuses critiques de la part des groupes de défense des droits, notamment Amnesty International et Human Rights Watch (HRW).

La région abrite 10 millions d’Ouïghours. Le groupe musulman turc, qui représente environ 45% de la population du Xinjiang, a longtemps accusé les autorités chinoises de discrimination culturelle, religieuse et économique.

Jusqu’à 1 million de personnes, soit environ 7% de la population musulmane du Xinjiang, ont été incarcérées dans un réseau en expansion de camps de «rééducation politique», selon des responsables américains et des experts des Nations Unies.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus