Les autorités palestiniennes rouvrent des mosquées dans la bande de Gaza après des semaines de fermeture

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Les autorités palestiniennes ont rouvert dimanche des mosquées dans la bande de Gaza après des semaines de fermeture en raison de la pandémie de coronavirus.

Le ministère du Waqf et des Affaires religieuses a décidé de garder les mosquées fermées dans les zones classées comme «zones rouges», où un grand nombre d’infections virales ont été enregistrées.

Selon le communiqué publié par le ministère, des dizaines de mosquées ont été désinfectées avant la réouverture.

En août, le ministère a fermé toutes les mosquées du territoire palestinien à la suite de la détection de cas de virus dans l’enclave.

Les mosquées ont été partiellement rouvertes le 4 octobre dans certaines zones de la bande.

Le ministère a déclaré que toutes les mesures préventives, y compris le port de masques, seront observées par les fidèles lors des prières dans les mosquées.

Les autorités sanitaires palestiniennes ont enregistré 4 645 cas de virus, dont 27 décès, dans la bande de Gaza depuis mars après que les premiers cas de COVID-19 aient été signalés à l’extérieur des installations de quarantaine pour les personnes entrant à Gaza.

Gaza abrite 2 millions de Palestiniens dans des villes, des villages et des camps de réfugiés coincés dans une zone de 360 ​​kilomètres carrés (139 miles carrés), avec ses frontières fermées par Israël et l’Égypte voisins.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus