Après la Cappadoce, les aventuriers peuvent désormais profiter de tours en montgolfière au-dessus de Göbeklitepe

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Des ballons à air chaud colorés parsèment maintenant le ciel bleu au-dessus de Göbeklitepe, un site du patrimoine mondial de l’UNESCO dans la province de Şanlurfa, dans le sud-est de la Turquie, attirant les touristes locaux et étrangers pour découvrir la merveille historique sous un angle différent.

La société exploitant les montgolfières au-dessus de Göbeklitepe a officiellement commencé les vols en montgolfière après avoir terminé les tests de sécurité et les étapes de présentation, ont annoncé lundi les autorités locales.

Les vols commenceront à l’aube, permettant aux touristes et aux aventuriers de regarder Göbeklitepe et la ville de Şanlıurfa depuis le ciel alors que le soleil se lève sur la plaine mésopotamienne. Les vols auront lieu à des intervalles suffisamment longs jusqu’en décembre pour tenir compte des mesures de santé et de sécurité imposées en raison de la pandémie de coronavirus.

Un pilote de ballon, Bilge Ezel, a assuré aux visiteurs qu’ils avaient pris des dispositions strictes conformément aux mesures préventives nationales contre le COVID-19.

« (Malgré tout) nous visons à emmener Göbeklitepe vers le ciel », a ajouté Ezel.

Le site archéologique, une colonie appartenant à la période néolithique, situé près du quartier d’Örencik qui est à 18 kilomètres (11 miles) du centre-ville, a été découvert par des chercheurs des universités d’Istanbul et de Chicago lors d’études de surface en 1963. Cependant, le plus concret des découvertes dans la région ont été révélées par une statue trouvée par un agriculteur lors du labour de son champ en 1986.

Continuant à gagner en réputation chaque année, Göbeklitepe a été inscrit sur la Liste indicative du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2011 et a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial lors de la 42e réunion du Comité du patrimoine mondial qui s’est tenue à Bahreïn le 1er juillet 2018.

Ce titre a renforcé la reconnaissance mondiale de Göbeklitepe qui a connu son «âge d’or» dans le tourisme l’année dernière après que 2019 ait été annoncée comme «l’Année de Göbeklitepe» par le président Recep Tayyip Erdoğan. Décrit comme «le point zéro de l’histoire» avec un patrimoine datant de 12 000 ans, le site a battu des records de fréquentation en accueillant plus de 412 000 personnes en 2019.

Bien que Göbeklitepe ait été fermée aux visiteurs pendant environ trois mois cette année en raison de l’épidémie de coronavirus, il s’est imposé comme le site historique le plus visité pendant l’épidémie dans le cadre de l’application de musée virtuel introduite par le ministère de la Culture et du Tourisme.

Le site continue d’accueillir ses visiteurs dans le respect des pratiques obligatoires de port de masque, de distanciation sociale et d’hygiène depuis le 1er juin.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus