Taxe sur le mobile au Cameroun: Paul Biya revient sur la mesure

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Sur instruction du Président Paul Biya le Secrétaire Général de la Présidence de la République du Cameroun Ferdinand Ngoh Ngoh demande aux services du Premier ministre de suspendre la collecte de la très controversée taxe sur les téléphones mobiles.

L’annonce de cette nouvelle taxe a été faite dans un communiqué conjoint signé le 29 septembre 2020, par les ministres des Finances et des Postes et Télécommunications.

Les importateurs de terminaux mobiles, tels que les téléphones portables et autres tablettes électroniques, payent les droits de douane mais avec ces nouvelles mesures ceux-ci auraient dû être payés par les consommateurs via les opérateurs de téléphonie mobile.

Cette taxe était décriée du côté des associations de consommateurs qui ne comprennaient pas pourquoi un client devrait payer une taxe sur un téléphone en lieu et place de l’opérateur économique qui l’importe dans le pays.

Sur les réseaux sociaux, la nouvelle a suscité beaucoup de débats et de réactions avec notamment les hashtags #EndPhoneTax et #EndPhoneTaxBrutally pour montrer la désapprobation à l’égard de cette nouvelle méthode de collecte de taxe sur le mobile

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus