Les ingénieurs du MIT conçoivent un masque qui tue les virus en utilisant la chaleur

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Les ingénieurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont conçu un masque chauffant qui filtrerait et inactiverait le coronavirus, réduisant ainsi le risque d’infection.

Selon Sci-Tech Daily, le masque réutilisable comprendra un treillis de cuivre chauffé qui sera alimenté par une batterie.

Selon les recherches, le maillage et les températures élevées inactiveraient les particules virales du virus lorsque l’air circule à plusieurs reprises à travers le maillage pendant que la personne portant le masque respire et expire.

Ce type de masque serait utile pour les travailleurs de la santé ou pour les personnes qui doivent se trouver dans des endroits où la distanciation sociale serait difficile à atteindre.

«Il s’agit d’un concept de masque complètement nouveau en ce qu’il ne bloque pas principalement le virus. En fait, il laisse passer le virus à travers le masque, mais le ralentit et l’inactive », a déclaré Michael Strano, l’un des professeurs du MIT.

Il a noté que les masques que les gens portent maintenant les protègent contre l’infection, mais personne ne pense vraiment à inactiver le virus et à stériliser l’air.

«Cela m’a surpris», a-t-il ajouté.

Les chercheurs prévoient de lancer très prochainement les tests des masques car ils ont déjà commencé à construire des prototypes.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus