Attentat de Nice: le curé de Nice Gil Florini dit avoir été prévenu d’éventuelles attaques

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Après l’attentat de Nice, un curé de la ville a déclaré à BFM TV que ces derniers jours il y avait des menaces d’éventuelles attaques à l’approche de la Toussaint.

Le curé de Nice Gil Florini a déclaré dans une interview à BFM TV qu’«on était prévenu depuis deux-trois jours d’éventuelles attaques à l’approche de la Toussaint».

«On était prévenu effectivement depuis deux-trois jours qu’il risquait d’y avoir quelques attaques supplémentaires avec l’approche de la Toussaint», a-t-il dit.
«On était un peu sur nos gardes, mais on ne pensait pas que ça allait arriver de cette façon-là», a déploré M.Florini.

Attaque sanglante à Notre-Dame de Nice

Ce 29 octobre, une attaque au couteau s’est produite à la basilique Notre-Dame de Nice. Trois personnes ont été tuées.

L’assaillant a été grièvement blessé par balles et conduit à l’hôpital.

Selon le maire de la ville, Christian Estrosi, «l’auteur n’a cessé de crier « Allahu Akbar” alors qu’il était médicalisé sur place».

Le parquet national antiterroriste (Pnat) a été saisi.

Le président du Conseil français du Culte Musulman (CFCM) Mohammed Moussaoui a appelé les musulmans de France à annuler les festivités de la fête du Mawlid (laquelle commémore la naissance de Mahomet) en solidarité avec les victimes.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus