deux couples homosexuels se marient lors d’une cérémonie militaire

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

C’est au milieu de drapeaux arc-en-ciel et de larmes de joie que deux militaires taïwanaises et leurs compagnes de même sexe se sont mariées vendredi lors d’une grande cérémonie organisée par l’armée.

Taïwan est à l’avant-garde en matière de droits des homosexuels, devenant en 2019 le premier territoire d’Asie à reconnaître les unions de personnes de même sexe.

Près de 200 couples ont défilé dans une base de l’armée située dans le comté de Taoyuan (nord), avant de se dire oui lors d’une cérémonie en plein air.

Parmi eux, deux femmes militaires et leurs compagnes de même sexe, une première pour l’armée taïwanaise qui organise régulièrement des mariages collectifs pour son personnel.

« C’est un autre grand pas en avant pour l’armée », a déclaré à la presse la lieutenante Chen Ying-hsuan, vêtue de son uniforme, qui espère que d’autres couples feront de même.

« L’armée est ouverte et nous sommes tous égaux face à l’amour », a ajouté la jeune femme de 27 ans.

« Notre amour n’est pas différent de celui de n’importe quel couple hétérosexuel », a déclaré pour sa part Li Li-chen, son épouse de 26 ans, vêtue d’une robe blanche traditionnelle. « Nous sommes ici aujourd’hui dans l’espoir que d’autres couples homosexuels participeront au prochain » mariage collectif.

La commandante Wang Yi, 36 ans, et son épouse Yumi Meng ont agité des drapeaux arc-en-ciel tout en posant, devant un véhicule blindé, pour la traditionnelle photo de famille.

« Les progrès que fait l’armée sont formidables », se félicite Mme Meng, 37 ans, « fière » que son épouse soit une militaire en exercice.

Des photos des deux couples publiées cette semaine sur la page Facebook de l’armée sont devenues virales et des messages de félicitations ont afflué de Taïwan et d’ailleurs.

Ces 10 dernières années, l’île a été l’une des sociétés les plus progressistes d’Asie sur la question des droits des homosexuels, en organisant notamment la plus grande Gay pride du continent.

Pour autant, Taïwan, qui vit séparée de la Chine depuis 1949, est également une société très conservatrice, où les lobbies religieux sont très puissants, en particulier en dehors des villes.

Depuis l’entrée en vigueur de la loi autorisant le mariage homosexuel, plus de 4.000 couples ont fait enregistrer leur union.

La Gay pride, qui se tient chaque année à Taïwan, se déroulera samedi. Une immense foule est attendue, l’île étant l’un des rares territoires au monde à avoir réussi à vaincre l’épidémie de coronavirus.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus