« J’ai toujours gardé la motivation et la passion », explique Nadal

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Rafael Nadal, vainqueur du millième match de sa prestigieuse carrière pour son entrée en scène au Masters 1000 de Paris mercredi, a expliqué son accomplissement par le fait d’avoir « toujours gardé la motivation et la passion ».

L’Espagnol, couronné il y a trois semaines pour la 13e fois à Roland-Garros, est seulement le quatrième joueur de l’ère Open à atteindre ce cap, derrière Jimmy Connors (1274), Roger Federer (1242) et Ivan Lendl (1068).

Q: Que représente pour vous d’atteindre ce cap de mille victoires?

R: « Ca veut dire que je suis vieux! Ca veut dire aussi que j’ai bien joué pendant de nombreuses années. Je suis très heureux de ça. Je ne peux que remercier tous ceux qui m’ont aidé tout au long de ma carrière à en arriver là. C’est un nombre très spécial, un moment très spécial, même s’il n’y avait pas de public. Les résultats me disent que je ne suis pas encore trop vieux, parce que je suis encore compétitif. Et je ne suis pas trop bon non plus: je n’ai pas joué que mille matches, j’en ai aussi perdu beaucoup, même si j’en ai gagné nettement plus que je n’en ai perdu. C’est un sport où on perd quasiment chaque semaine, on vit en permanence avec la victoire et la défaite, on y est habitué. Chaque victoire a eu son importance pour arriver à ce total. C’est une satisfaction d’en arriver là parce que ça veut dire qu’on a très bien fait les choses pendant de nombreuses années. »

Q: Quelle est la clé de votre longévité?

R: « La clé évidemment, c’est de très bien jouer pendant longtemps, il n’y a pas d’autre solution pour atteindre ce total. Après, dans mon cas, c’est vrai que j’ai été confronté à des moments difficiles, j’ai connu plusieurs blessures longues et compliquées. Mais j’ai toujours gardé la passion et la motivation pour continuer à aller de l’avant, et j’ai toujours été entouré par les bonnes personnes pour m’aider à progresser et à surmonter les moments les plus difficiles. »

Q: Le fait de n’avoir jamais remporté ce tournoi constitue-t-il une motivation supplémentaire?

R: « Non. Ma motivation pour gagner n’est pas plus grande ici qu’à Monte-Carlo, Madrid ou Indian Wells. Quel que soit le tournoi, je le joue avec la même motivation. Là, je suis dans la ville dans laquelle j’ai vécu de grands moments, pas au même endroit, mais je suis ici pour me donner une chance d’être compétitif ici, et on verra. Un premier match en indoor, c’est toujours difficile, c’est une victoire importante pour moi. »

Propos recueillis en conférence de presse.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus