Le président du Kosovo, Thaci, démissionne en raison d’accusations de crimes de guerre

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Le président du Kosovo Hashim Thaci, chef de la guérilla pendant la guerre d’indépendance du Kosovo vis-à-vis de la Serbie dans les années 1990, a démissionné jeudi pour faire face à des accusations de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité devant un tribunal spécial basé à La Haye.

Thaci a annoncé sa démission lors d’une conférence de presse jeudi à Pristina, la capitale du Kosovo.

Il a dit qu’il prenait le pas « pour protéger l’intégrité de la présidence du Kosovo ».

Thaci a été inculpé par un tribunal du Kosovo basé à La Haye qui avait été mis en place pour juger les crimes présumés d’anciens chefs rebelles albanais.

Un porte-parole du procureur de La Haye a déclaré à l’Associated Press (AP) qu’il n’avait aucun commentaire sur l’annonce de Thaci.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus