Mbappé et Camavinga, cas à trancher pour la dernière de l’année

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Avant d’annoncer jeudi l’ultime liste des Bleus en 2020, le sélectionneur Didier Deschamps va scruter les derniers bulletins de santé des prodiges blessés Kylian Mbappé et Eduardo Camavinga, dont il faudra gérer les corps en vue des trois matches prévus en novembre.

Au coeur d’un automne consacré aux essais tactiques, à sept mois de l’Euro, le patron des champions du monde 2018 est attendu jeudi à 14h00 au siège de la Fédération française de football (FFF), où une vingtaine de journalistes accrédités le questionneront sur ses choix.

Peu de changements sont attendus avant d’accueillir la Finlande le mercredi 11 novembre en match amical de préparation aux dernières rencontres de la phase de groupes de Ligue des nations, à Lisbonne le samedi 14 contre le Portugal pour la grande finale de la poule, puis contre la Suède le mardi 17 novembre dans le huis clos du Stade de France.

Mais les déboires physiques de certains internationaux, émoussés par l’enchaînement d’un été européen à rallonge et d’un automne encombré, pourraient modifier les contours d’une liste connue dans les grandes largeurs.

Sauf pépin de dernière minute, les cadres étoilés Hugo Lloris, Raphaël Varane, Paul Pogba, N’Golo Kanté, Antoine Griezmann ou encore Olivier Giroud ne manqueront pas à l’appel.

– Mbappé coupé dans son élan –

L’incertitude concerne principalement Mbappé, contraint de renoncer au déplacement du Paris SG mercredi à Leipzig en Ligue des champions. L’attaquant de 21 ans, qui s’inquiétait dernièrement d’avoir l’impression d’être « au 60e match de la saison », souffre d’une « gêne musculaire aux ischio-jambiers droits » depuis le week-end dernier.

« Je ne pense pas que son absence va durer », a néanmoins rassuré son entraîneur Thomas Tuchel mardi, évoquant une blessure « très petite » mais située « dans une zone de risques ».

Buteur décisif le mois dernier en Croatie, l’ancien Monégasque carburait sous le maillot parisien depuis le début de saison, avec déjà 7 buts et 4 passes décisives à son actif en championnat.

Mbappé devait croiser la route samedi en Ligue 1 d’un autre joyau du foot français, Eduardo Camavinga. Mais le milieu rennais, victime d’un pépin musculaire, a lui aussi été contraint de rester à l’infirmerie quelques jours. Il ratait mercredi soir son troisième match de suite en club, en Ligue des champions à Londres contre Chelsea.

Cette situation, associée au statut de remplaçant de « Cama » en Bleu, semble rendre le Breton plus incertain que Mbappé en vue du rassemblement. D’autant plus que Deschamps peut se permettre de laisser le Parisien au repos plusieurs jours, en vue des deux matches qui compteront, au Portugal et contre la Suède.

– Peu de places à prendre –

Deschamps n’est pas à l’abri non plus de cas de Covid-19, même si nombre d’internationaux ont déjà été contaminés: Steve Mandanda, Léo Dubois, Mbappé, Pogba ou encore Houssem Aouar, qui vise une nouvelle convocation un mois après son baptême du feu.

Pour anticiper tout forfait de dernière minute, le sélectionneur peut convoquer plus que les 23 joueurs habituellement appelés, ce qu’il avait fait en octobre à contre-cœur, peiné de devoir laisser deux éléments en tribune les jours de match.

Dans cette hypothèse, Ousmane Dembélé peut-il espérer revoir les Bleus pour la première fois depuis deux ans ? Le dribbleur habile mais fragile du FC Barcelone brille de nouveau au sortir d’un long tunnel de blessures: le champion du monde de 23 ans s’est illustré récemment en Ligue des champions avec deux buts sur ses deux derniers matches, avant la réception mercredi du Dynamo Kiev.

« Le plus important pour lui aujourd’hui, c’est qu’il se sente bien physiquement », a néanmoins prévenu son nouvel entraîneur Ronald Koeman.

Les places sont par ailleurs très chères, et l’espace pour un invité surprise assez mince. Parmi les plus en vue dernièrement, le défenseur de Séville Jules Koundé et l’attaquant de Mönchengladbach Alassane Pléa, auteur d’un triplé en C1 mardi, sont en embuscade.

Ceux-là savent que novembre sera l’ultime chance de bousculer la hiérarchie, un dernier « moment pour faire les choses différemment, pour avoir des réponses avant de basculer sur l’Euro en 2021 », a déjà prévu Deschamps.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus