Syrie: un civil tué et 2 blessés dans un attentat à la voiture piégée

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Un civil a été tué, deux autres ont été blessés après l’explosion d’un engin explosif improvisé (EEI) dans la ville d’al-Bab, dans le nord de la Syrie, selon des informations jeudi.

L’incident a eu lieu près du centre-ville d’al-Bab lorsque la bombe posée sur un véhicule a explosé, a déclaré l’agence de presse Ihlas (IHA).

Les civils ont été immédiatement emmenés dans un hôpital voisin par les ambulanciers paramédicaux.

Bien qu’aucun groupe terroriste n’ait revendiqué la responsabilité de l’attaque, les terroristes des YPG / PKK mènent parfois des attaques similaires contre des civils dans le nord de la Syrie.

Autrefois dirigé par des terroristes de Daech, al-Bab a été libéré il y a trois ans dans le cadre de l’opération Bouclier de l’Euphrate, qui a été menée par les Forces armées turques (TSK) et l’Armée nationale syrienne (SNA) – alors appelée Armée syrienne libre (FSA).

En raison de son importance stratégique, al-Bab a été témoin des affrontements les plus féroces entre les terroristes de Daech et les forces turques, en particulier dans le quartier de Sheikh Aqeel surplombant la ville.

Après sa libération, la plupart des habitants d’al-Bab sont rentrés dans la ville, sa population ayant presque doublé, passant de 130000 en février 2017 à 250000 en février 2020.

Tout en libérant les territoires du nord-ouest de Daech, la Turquie a également empêché les YPG / PKK d’établir une région autonome de facto en Syrie reliant le soi-disant canton d’Afrin du nord-ouest aux cantons de Kobani (Ain al-Arab) et de Jazeera dans le nord-est, qu’Ankara décrit comme un «couloir terroriste» posant une grave menace à sa sécurité nationale.

Le groupe terroriste YPG / PKK continue de mener des attaques contre des civils innocents en Syrie et en Turquie. Cependant, il ne revendique pas la responsabilité des attaques car elles finissent par nuire aux civils, selon des sources de sécurité locales.

Le groupe terroriste YPG / PKK, qui continue d’attaquer depuis les régions syriennes de Tal Rifaat et Manbij, cible souvent Jarablus, Azaz et Afrin.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus