Donald Trump estime qu’on lui a volé la victoire

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Donald Trump a pris la parole depuis la salle de presse de la Maison Blanche à 19 heures locales (1 heures du matin en France) pour un discours dans lequel il a longuement décrit les prétendues « fraudes » dont il prétend avoir été victime.

Une déclaration immédiatement décrite comme truffée de fausses affirmations par CNN et plusieurs autres médias américains. Le président sortant a livré une avalanche de chiffres désordonnés et de pseudo-constatations parfois confuses sur l’impossibilité supposée des contrôleurs républicains de pouvoir vérifier les opérations le dépouillement.

Selon Trump, un décompte des bulletins de vote « légalement » déposés montrerait qu’il a gagné l’élection présidentielle.

« Si vous comptez les votes légaux, je gagne facilement. Si vous comptez les votes illégaux, ils peuvent essayer de nous voler l’élection », a déclaré le candidat républicain qui campe sur ses positions, mais ne fournit aucune preuve à l’appui de ses allégations.

Trump a de nouveau plaidé pour l’arrêt du comptage des « votes en retard » et a poursuivi en vantant ses victoires dans les Etats qui lui ont déjà été attribués. « J’ai déjà remporté de manière décisive de nombreux Etats critiques, y compris des victoires massives », a-t-il affirmé.

Ce message arrive alors que de nouveaux décomptes montrent que l’avance de Donald Trump diminue en Géorgie et en Pennsylvanie.

 Comment Joe Biden pourrait-il remporter l’élection ?

Il manque 17 grands électeurs pour assurer la victoire de Joe Biden dans cette élection américaine. Le candidat démocrate pourrait les remporter directement en gagnant la Pennsylvanie, qui représente 20 grands électeurs.

Pour l’instant, Trump le devance dans cet État selon les résultats partiels, mais l’écart n’a cessé de se resserrer ce jeudi a mesure du dépouillement des votes par correspondance.

S’il perdait la Pennsylvanie, Joe Biden devrait alors gagner dans au moins deux des quatre autres États-clés dont les résultats sont encore en train d’être comptabilisés : l’Arizona où il semble vainqueur (11 grands électeurs), le Nevada dans lequel il dispose d’une courte avance dans les résultats partiels (6 grands électeurs), la Géorgie où il est désormais quasiment à égalité avec Donald Trump (16 grands électeurs) et la Caroline du Nord où il reste assez loin derrière son rival à ce stade (15 grands électeurs).

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus