A Wilmington, famille et partisans de Joe Biden jubilent en attendant leur héros

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Au milieu des cris de joie et des klaxons, des centaines de partisans de Joe Biden se rassemblaient samedi devant le QG du candidat démocrate à Wilmington, dans le Delaware, en prévision d’une fête de la victoire prévue en soirée.

Dans l’hôtel Westin tout proche du QG, la famille et l’équipe de campagne du président-élu de 77 ans donnaient libre cours à leur joie, après quatre jours d’attente et une campagne électorale particulièrement éprouvante, où l’Amérique a semblé plus divisée que jamais.

« Je jubile », a indiqué à l’AFP Jim Biden, frère cadet de Joe Biden.

Peu avant l’annonce officielle de la victoire de son frère, la petite soeur de Joe Biden, Valerie Biden Owens, avait déjà estimé que la victoire était « une chose merveilleuse pour nous, mais plus encore pour l’Amérique ».

Jen O’Malley Dillon, cheffe de l’équipe de campagne du démocrate, était elle sortie faire un jogging quand sa mère l’a appelée pour lui dire que CNN avait annoncé la victoire de Joe Biden.

« Je suis enchantée – c’est un grand jour pour notre pays », a-t-elle déclaré aux journalistes.

A l’extérieur du périmètre de sécurité installé autour du QG, des partisans de l’ex-vice président Barack Obama agitaient des ballons, des drapeaux américains et des panneaux aux couleurs de Joe Biden et sa co-listière Kamala Harris.

Ils patientaient en partageant boissons et nourriture, dans l’espoir d’entrevoir leur héros attendu dans la soirée.

Joe Biden – dont la victoire intervient après deux candidatures malheureuses à la Maison Blanche – devait monter sur la tribune installée sur le parking du Chase Center vers 20 heures (01H00 GMT dimanche).

Pour cause de pandémie, la fête s’annonçait au format « drive in » – format privilégié par le démocrate durant sa campagne – avec des centaines de voitures attendues, mais aussi musique et feux d’artifice.

Le président-élu devait venir accompagné de sa femme Jill, et de Kamala Harris et son mari Doug Emhoff.

A quelques rues de là, dans le centre de la petite ville cossue de Wilmington, des habitants se montraient eux aussi ravis de voir l’enfant du pays accéder au poste le plus puissant du pays.

« C’est quelqu’un avec qui le contact est facile, un gars authentique. Il pense vraiment ce qu’il dit, et il tiendra parole », dit Kristina Moncada, 31 ans.

« Il était temps », dit aussi Aaron Fisher, qui a interrompu sa séance de gym pour rejoindre les célébrations. « Ils nous ont fait attendre un bon moment avant d’annoncer les résultats, j’avais l’impression qu’on savait ce qui allait se passer, c’est comme de la satisfaction différée. »

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus