« pas facile de jouer contre moi », estime Medvedev

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Sans aucun titre jusque-là cette saison, Daniil Medvedev a retrouvé le jeu qui lui a permis de briller l’an dernier pour s’imposer dimanche au Masters 1000 de Paris aux dépens d’Alexander Zverev (5-7, 6-4, 6-1): « il n’est pas facile de jouer contre moi quand je joue comme ça », savourait-il.

QUESTION: Après une saison en demi-teinte, vous avez retrouvé votre meilleur niveau cette semaine…

REPONSE: « Je suis vraiment très content de cette victoire, et surtout de mon niveau de jeu toute la semaine, j’étais au top. Je pense qu’il n’est pas facile de jouer contre moi quand je joue comme ça. Je dois quand même avouer qu’après la perte du premier set, je ne savais pas quoi faire parce que je n’avais pas eu la moindre balle de break. J’avais du mal à retourner sa première balle de service. Et quand j’ai perdu ma mise en jeu, je me suis un peu tendu parce que j’avais l’impression que le match pouvait m’échapper. Mais j’ai continué de le mettre sous pression en permanence, j’ai élevé mon niveau de jeu petit à petit, et il a craqué. Je suis très content de mon niveau de jeu, de mon comportement mental, parce que bien sûr les dernières semaines ne se sont pas passées comme je voulais. Quand tu es Top 10, tu ne veux que des titres. »

Q: Comment expliquez-vous votre manque de réussite jusque-là cette saison et la façon dont vous avez joué à Bercy ?

R: « C’est une question de niveau de jeu. Il n’y a pas eu beaucoup de tournois cette année (en raison de la coupure liée à la pandémie de coronavirus). Et après, je n’ai eu que cinq ou six tournois à jouer, dont deux sur terre battue qui n’est pas ma surface favorite. Et aujourd’hui (en finale), il y a eu des points où Sacha (Zverev) aurait pu me mettre en difficulté, mais je savais exactement quoi faire, je savais que si je perdais ces points je perdais le match. Et je m’en suis sorti. »

Q: Comment abordez-vous les Masters de Londres (15-22 novembre)?

R: « Je serai en meilleure forme que l’an dernier. L’an dernier, j’étais vraiment mort de fatigue. J’avais perdu au premier tour à Paris (juste avant) et j’avais perdu toute ma confiance. On perd toujours confiance après une défaite au premier tour. Là, j’ai remporté le tournoi. Je vais prendre quelques jours de repos puis me rendre à Londres et bien m’entraîner. J’espère y gagner quelques matchs. Je n’ai pas d’autre objectif que de décrocher quelques victoires. Je ne vise pas le titre final. »

Propos recueillis en visioconférence

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus