James Jeffrey démissionne de ses fonctions d’envoyé américain pour la Syrie, coalition Daech

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

L’ambassadeur américain James Jeffrey démissionne ce mois-ci de ses fonctions de représentant spécial des États-Unis pour l’engagement en Syrie et d’envoyé spécial pour la coalition mondiale pour vaincre Daech, a annoncé lundi le secrétaire d’État Mike Pompeo.

Pompeo a déclaré que Joel Rayburn, l’actuel secrétaire adjoint adjoint aux affaires du Levant et envoyé spécial pour la Syrie, remplacera Jeffrey en tant que représentant spécial pour la Syrie. L’ambassadeur Nathan Sales, coordinateur du département d’État pour la lutte contre le terrorisme, a été désigné comme envoyé spécial de la coalition de Daech.

Jeffrey, ancien ambassadeur des États-Unis en Turquie, a été nommé personne-ressource du département d’État pour la Syrie en août 2018, avant d’assumer le rôle d’envoyé spécial pour la coalition Daech en janvier 2019.

« Il a obtenu des résultats remarquables dans chaque capacité, faisant progresser nos efforts vers une résolution politique de la crise syrienne et créant les conditions d’une défaite durable de (Daech) », a déclaré Pompeo dans un communiqué écrit.

Pompeo a souligné les efforts de Jeffrey pour « construire et maintenir une coalition internationale qui a considérablement augmenté la pression économique et politique sur le régime d’Assad » et obtenir la « défaite territoriale » du groupe terroriste de Daech.

Le secrétaire d’État a exprimé sa «profonde gratitude» pour les 45 années de service de Jeffrey dans l’armée et le service extérieur.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus