Les films turcs rencontrent les cinéphiles à Istanbul

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Le Turkic World Film Festival, organisé pour la première fois par l’International Film Association, se tiendra à Istanbul du 8 au 12 décembre.

Le festival présentera des films présentant la culture turque commune trouvée dans la vaste géographie où les langues turques sont parlées.

L’événement historique et moderne a adopté l’idée de l’intellectuel tatare de Crimée Ismail Gaspıralı de «l’unité dans la langue, l’idée et le travail», comme slogan.

Tenu à la mémoire de Tonyukuk, figure avisée de la culture turque, et du 1300e anniversaire de ses inscriptions trouvées en Mongolie, l’événement présentera une compétition amicale entre des productions de premier plan dans le monde turc.

Des films turcs sélectionnés seront présentés dans des sections spéciales, des panneaux et des expositions dans le cadre du festival.

La section Panorama historique du festival présentera des films basés sur des événements peu connus de l’histoire turque commune. La section Paysages humains contemporains présentera des films qui racontent les histoires des habitants des pays et régions turcs d’aujourd’hui. Dans la section Animation de longs métrages, les enfants et les adultes auront la chance de regarder des récits contenant les éléments de base de la culture et de l’esthétique turques.

La section Adaptations d’Aitmatov présente un mélange d’histoires adaptées pour l’écran des œuvres du célèbre auteur Chingiz Aitmatov. Il sera complété par un panel intitulé « Adaptations d’Aitmatov au cinéma » avec des participants notables de l’étranger. Un autre panel important « Vers l’Union mondiale du cinéma turc » constituera un grand pas en avant dans la création d’une institution substantielle dans le domaine du cinéma.

Le festival présentera des productions de premier plan telles que « Kömür » (« Charcoal ») d’Esmaeel Monsef, « Bağlılık-Aslı » de Semih Kaplanoğlu (« Engagement-Aslı »), « Kazakh Khanate – Trône d’or » de Rustem Abdirashov et « Sayakbay, Homer » d’Ernest Abdyjaparov du 20e siècle. « 

L’événement annuel d’Istanbul sera également répété dans la capitale culturelle du monde turc. Ainsi Khiva, en Ouzbékistan, qui a été choisie comme capitale culturelle cette année, accueillera également l’événement.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus