Le Brésil assure le service minimum sans Neymar

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Un Brésil peu inspiré en l’absence de Neymar a eu toutes les peines du monde pour s’imposer à domicile face au Venezuela 1-0 vendredi, à Sao Paulo, grâce à un but de Roberto Firmino.

Contre une équipe coriace qui l’avait tenue en échec (0-0) en phase de poules de la Copa América l’an dernier, la Seleçao a manqué de créativité sans la star du Paris SG.

Mais les hommes de Tite ont assuré l’essentiel en obtenant leur troisième victoire en trois matches lors des qualifications sud-américaines pour le Mondial-2022.

L’équipe brésilienne était décimée, avec pas moins de sept forfaits, dont Neymar, mais aussi d’autres titulaires habituels, comme Casemiro ou Philippe Coutinho.

Tite a dû aligner une attaque inédite, avec Richarlison, Firmino et Gabriel Jesus, trois avant-centres de métier jouant en Angleterre, qui avaient tendance à ce marcher sur les pieds.

Firmino jouait plus en retrait, comme il le fait souvent avec Liverpool, et Jesus avait du mal à trouver sa place sur le côté droit.

Il manquait un joueur pour faire la différence sur les ailes, même si le latéral Lodi a amené le danger à plusieurs reprises sur la gauche.

Dans une première période insipide de domination stérile des Brésiliens, seul Everton Ribeiro, numéro 10 à la place de Neymar, semblait à l’aise dans son rôle d’électron libre.

Les travées du Morumbi étant désespérément vides à cause du Covid-19, on pouvait entendre Tite crier « ouvrez le jeu! » ou « changez d’aile » pour trouver des espaces dans une défense vénézuélienne bien regroupée.

Firmino a dû tenter sa chance de loin (28e), avec une frappe à ras de terre bien détournée par Fariñez.

Et quand le Brésil a enfin réussi à se créer une occasion franche, Richarlison, qui s’était vu refuser un but pour hors-jeu (7e), a raté une occasion en or (33e).

Le Venezuela s’est contenté de jouer en contra-attaque, avec un tir dangereux de lutin Soteldo (39e), milieu de terrain qui joue dans le championnat brésilien, à Santos.

Pour apporter plus de créativité au milieu de la Seleçao, Tite a lancé Lucas Paqueta à la mi-temps, à la place de Douglas Luiz.

Et le jeune Lyonnais s’est vite montré décisif, avec une superbe ouverture pour Everton Ribeiro, dont le centre a trouvé la tête de Firmino pour l’ouverture du score brésilienne (66e).

L’attaquant de Liverpool a manqué le doublé sur un tir légèrement contré passé juste à côté (86e).

Otero a donné des sueurs froides aux Brésiliens dans les arrêts de jeu, mais son coup-franc est passé au-dessus de la barre.

Il faudra un Brésil plus tranchant pour espérer une victoire mardi face à l’Uruguay, à Montevidéo.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus