drôle de stage pour Mbappé, sous le regard du PSG

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Arrivé blessé en équipe de France, Kylian Mbappé postule pour la réception sans enjeu de la Suède mardi (20h45), ce qui risque d’interpeller le Paris SG, désireux de préserver sa star avant un enchaînement de haute volée en Ligue 1 et Ligue des champions.

« Kylian va bien, il ne manquait pas grand-chose pour qu’il puisse être là » à Lisbonne samedi, a déclaré Didier Deschamps sur TF1 dimanche, au lendemain du succès 1-0 contre le Portugal. Pour le sélectionneur, l’attaquant « sera disponible pour mardi si tout se passe bien » et d’ailleurs, avait-il pris soin de préciser, « il y tient ».

Le champion du monde de 21 ans n’est pas gâté depuis le début de saison, entre sa contamination au nouveau coronavirus en septembre et sa blessure musculaire à une cuisse, deux mois plus tard.

Dans l’intervalle, pourtant, la flèche du PSG a continué de piquer les défenses adverses. En club, il a accumulé sept buts (dont deux penaltys) et quatre passes décisives en six matches de championnat. En équipe de France, son ratio atteint trois buts et une passe décisive en quatre rencontres.

Difficile dans ces conditions de se priver d’un tel joyau pour Deschamps comme pour Thomas Tuchel.

– Deschamps « protège les joueurs » –

L’entraîneur parisien, privé de Mbappé à Leipzig (défaite 2-1) puis contre Rennes (victoire 3-0) avant la fenêtre internationale, aurait préféré que l’ancien Monégasque reste au chaud pour soigner cette blessure « très petite », mais située « dans une zone de risques » selon l’Allemand.

« Si des garçons sont blessés, je préfère toujours qu’ils ne jouent pas », mais les équipes nationales ont « le droit » d’appeler leurs internationaux et le club a « confiance » en elles pour qu’elles « prennent bien soin » d’eux, avait souligné Tuchel après la convocation du Français.

En réponse, Deschamps s’était montré précautionneux face aux médias, rabâchant son souhait de ménager son jeune champion du monde.

« Il est entre les mains du staff médical qui a déjà prouvé son niveau de compétences donc on fait ça en toute sécurité, en toute sérénité. Il n’y a pas de risque à prendre pour qui que ce soit », disait-il au premier jour du rassemblement.

Et le patron des Bleus d’enterrer toute rumeur concernant une brouille avec le PSG: « Je sais que vous êtes curieux, certains d’entre vous annoncent des choses totalement erronées ».

Deschamps a refusé de dire s’il avait « parlé à X ou Y », mais « il y a des échanges évidemment » avec le club, l’objectif commun étant de « protéger les joueurs ».

– Des fleurs pour la Seleçao –

Face à la Suède mardi, Mbappé pourrait retrouver la compétition et quelques sensations, lui qui n’a plus tapé dans le ballon en match officiel depuis la large victoire parisienne du 31 octobre à Nantes (3-0), à laquelle il avait largement contribué avec un but et une passe décisive.

Le PSG guettera sûrement avec un peu de fébrilité la prestation de son attaquant, trois jours avant un déplacement à Monaco vendredi en Ligue 1 et, surtout, une semaine avant la réception décisive de Leipzig en Ligue des champions, dans une phase de groupe où les vice-champions d’Europe en titre sont mal engagés (seulement 3 points en trois matches).

La semaine dernière, le club de la capitale a récupéré de manière anticipée ses deux autres internationaux partis blessés en sélection: Neymar (adducteurs), appelé avec le Brésil mais finalement forfait, et Moise Kean (genou), également libéré par l’Italie en cours de stage.

L’encadrement médical du Brésil n’a « pas souhaité prendre le moindre risque » avec son N.10, « c’est une décision qui honore la confiance et la collaboration entre les staffs du Paris Saint-Germain et ceux de la Seleçao », a salué la formation parisienne vendredi dans un communiqué.

Deschamps et son équipe se sentent-ils visés? Le texte ressemble en tout cas à un joli tacle glissé.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus