Des scientifiques turcs prouvent que la ribavirine est efficace dans le traitement du COVID-19

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Des scientifiques turcs ont prouvé l’efficacité de la ribavirine dans le traitement du COVID-19, a déclaré lundi le ministre de l’Industrie et de la Technologie Mustafa Varank.

Selon le ministre, les scientifiques travaillant sur la plate-forme COVID-19 du pays ont prouvé l’efficacité des molécules de ribavirine dans les essais sur les animaux.

Les scientifiques ont demandé à l’Agence turque des médicaments et des dispositifs médicaux (TITCK) de mener des études cliniques de phase 3 sur la molécule, a déclaré Varank au Parlement turc dans son discours sur les plans budgétaires du ministère pour l’année prochaine.

La ribavirine, également connue sous le nom de tribavirine, est un médicament antiviral utilisé dans le traitement de l’hépatite C, ainsi que d’autres fièvres hémorragiques virales.

Le ministre a déclaré que la molécule avait également un effet positif sur la prévention des infections chez les personnes exposées au virus, ainsi que sur la réduction de l’infectiosité du coronavirus.

«Nos scientifiques ont également prouvé avec tous les résultats expérimentaux précliniques que la molécule de Griffithsine, identique à la nature, a un effet anti-infectieux», a déclaré Varank.

Découverte en 1971, la ribavirine a été incluse dans la liste des médicaments essentiels de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et est disponible dans le monde entier en tant que médicament générique.

Une synthèse locale du médicament Favipiravir, utilisé dans le traitement du COVID-19, a également été développée grâce à une coopération université-industrie, a-t-il ajouté.

Parlant des efforts de la Turquie pour produire au niveau national un vaccin COVID-19 ou un médicament, Varank a déclaré que 17 projets étaient toujours en cours en coopération avec le Conseil de la recherche scientifique et technologique de Turquie (TÜBITAK).

ERUCOV-VAC, le principal vaccin contre le COVID-19 de Turquie, développé par l’Université Kayseri Erciyes, a commencé des essais sur l’homme plus tôt ce mois-ci, les premiers volontaires ayant reçu leur vaccin le 5 novembre.

Le président de l’université, le professeur Mustafa Çalış, a déclaré qu’aucun effet secondaire n’avait encore été observé chez les volontaires.

« Nous prévoyons de conclure les essais de phase 1 dans la première semaine de janvier et espérons qu’ils réussiront », a-t-il déclaré la semaine dernière à l’agence de presse Ihlas (IHA).

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus