La Russie prolonge l’embargo sur les importations alimentaires occidentales jusqu’à la fin de 2021

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Le président russe Vladimir Poutine a prolongé samedi un embargo sur les importations alimentaires occidentales introduit en 2014 jusqu’à la fin de 2021, une mesure économique qui affecte principalement les importations de l’Union européenne.

L’embargo russe était une réponse aux sanctions de l’UE introduites après l’annexion de la péninsule de Crimée par la Russie, sanctions que Bruxelles a renouvelées pour six mois à la fin du mois de juin.

L’UE a refusé de reconnaître l’annexion de la Crimée par la Russie en mars 2014 et a condamné le soutien de Moscou aux séparatistes qui contrôlent des parties de l’est de l’Ukraine qui bordent la Russie comme une violation du droit international.

Les sanctions occidentales ont frappé toutes les parties de l’économie russe et cela, combiné à la chute des prix du pétrole, a contribué à pousser le pays dans la plus longue récession depuis l’arrivée au pouvoir de Poutine en 2000.

Les autorités russes ont insisté sur le fait que les sanctions lui avaient permis de développer ses industries nationales, y compris l’agriculture, grâce à des subventions substantielles.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus