L’Espagne enverra plus de policiers au Sénégal pour lutter contre la migration illégale, selon FM

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

L’Espagne augmentera sa présence policière au Sénégal pour lutter contre les réseaux criminels à l’origine d’une recrudescence des migrations illégales de la côte ouest-africaine vers son territoire, a déclaré dimanche la ministre des Affaires étrangères Arancha Gonzalez Laya.

Elle a pris la parole après avoir rencontré son homologue dans la capitale sénégalaise Dakar pour discuter de la crise, qui a vu environ 17000 migrants atterrir aux îles Canaries cette année, une augmentation de plus de 1000% par rapport à 2019, en raison des difficultés économiques pendant la pandémie COVID-19.

Pour encourager les migrants potentiels à suivre des canaux réguliers, l’Espagne élargira les droits de sécurité sociale des citoyens sénégalais résidant légalement en Espagne, a déclaré Gonzalez Laya aux journalistes.

En outre, il renforcera sa « présence d’hommes et de femmes de la Guardia Civil, la police nationale, luttant pour démanteler les réseaux criminels de traite des êtres humains dans ce pays », a-t-elle déclaré sans donner plus de détails.

La Guardia Civil travaille avec les garde-côtes sénégalais depuis 2006 pour intercepter et dissuader les migrants d’entreprendre la périlleuse route atlantique vers les îles Canaries espagnoles au large des côtes du nord-ouest de l’Afrique.

Plus de 400 personnes du Sénégal seraient mortes en tentant le passage depuis le seul début du mois d’octobre, selon Alarm Phone, un service d’assistance téléphonique pour les migrants bloqués en mer.

Jeudi, les autorités locales du Cap-Vert ont déclaré que les corps de six migrants présumés s’étaient échoués sur la rive de l’île de Sal, qui se trouve à plus de 600 kilomètres (373 miles) au large des côtes ouest-africaines.

Pendant ce temps, la police sénégalaise du village de pêcheurs de Mbour a déclaré qu’un bateau transportant 52 migrants avait été intercepté alors qu’il s’apprêtait à décoller dans la nuit du 19 novembre.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus