Vlhova maîtresse du temps à Lech

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Grâce à plusieurs duels gagnés pour une poignée de centièmes, la Slovaque Petra Vlhova a remporté la course parallèle de Lech (Autriche) jeudi, sa 3e victoire consécutive sur la Coupe du monde de ski alpin.

Course après course, la skieuse âgée de 25 ans s’impose comme une candidate très crédible au gros globe de cristal après avoir terminé 2e puis 3e du général les deux dernières saisons.

Sur le format du parallèle habituellement propice aux surprises, Vlhova a fait parler sa grande forme du moment, saupoudrée d’un brin de réussite, pour s’imposer à l’issue du tableau final (des affrontements en matches aller/retour d’environ 23 secondes allant des 8es jusqu’à la finale).

Dans un duel haletant, Petra Vlhova a éliminé la tenante du titre du gros globe italienne Federica Brignone en quarts de finale pour 4 centièmes de seconde.

Elle a ensuite devancé la Suédoise Sara Hector pour un centième de seconde en demi-finales!

Vlhova a aisément dominé la surprenante américaine Paula Moltzan, partie à la faute sur la 2e manche de la finale, qui se consolera avec son premier podium en Coupe du monde.

La Suissesse Lara Gut, vainqueure du général en 2016 à la recherche de son niveau passé, a terminé 3e pour monter sur son 51e podium de Coupe du monde.

– De l’avance au général –

Les petits centièmes tombés du côté de Vlhova vont lui rapporter gros puisqu’elle marque à nouveau 100 points au classement général, bien mieux que ses rivales italiennes Marta Bassino (5e, 45 points) et Federica Brignone (7e, 36 points) et surtout que l’Américaine Mikaela Shiffrin, qui a décidé de faire l’impasse sur la course autrichienne pour se reposer.

Leader du général avec 185 points d’avance sur la Suissesse Michelle Gisin, Vlhova réalise un début de saison parfait: elle a terminé 3e du géant d’ouverture à Sölden (Autriche) en octobre avant de remporter les deux slaloms disputés à Levi (Finlande) samedi et dimanche dernier.

Sa victoire offre une belle publicité pour le format parallèle que la Fédération internationale de ski (FIS) essaie de mettre en valeur depuis plusieurs saisons.

Après avoir essayé plusieurs formules, la FIS s’est arrêtée sur un format unique, avec des virages et des portes de géant. Surtout, elle organise désormais des matches aller/retour dans le tableau final pour éviter qu’un skieur soit avantagé sur un tracé légèrement plus rapide, après des plaintes récurrentes des athlètes.

La crise sanitaire a cependant conduit la fédération à réduire le nombre de parallèles cette saison: Lech organise la seule course individuelle en Coupe du monde, en plus de celle prévue lors des Mondiaux à Cortina (Italie) en février.

Les Françaises n’ont pas brillé jeudi: seule Coralie Frasse-Sombet s’est qualifiée pour le tableau final mais a été éliminée en 8es (finalement 12e) alors que Joséphine Forni (23e), Doriane Escané (31e) et Tessa Worley (35e) ne s’étaient pas qualifiées.

Après les femmes ce sera au tour des hommes de s’affronter sur le format parallèle vendredi à Lech, avec les qualifications à 10h00 suivies du tableau final à partir de 17h45 pour les seize plus rapides.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus