La Belgique a dépensé des millions pour un médicament contre le Covid-19 déconseillé par l’OMS

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Le ministre belge de la Santé a commandé pour 4,7 millions d’euros de Remdesivir, dont l’efficacité dans le traitement contre le Covid-19 a été mise en doute par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), relève ce 30 novembre La Dernière Heure.

Alors que l’OMS ne recommande pas d’administrer du Remdesivir aux malades du Covid-19 hospitalisés car il n’évite ni les morts ni les formes graves de la maladie, le ministre belge de la Santé, Frank Vandenbroucke, a signé un accord de 4,7 millions d’euros avec la compagnie pharmaceutique Gilead pour ce médicament, rapporte ce 30 novembre La Dernière Heure.
Le 15 octobre, l’OMS a partagé les résultats d’une étude menée sur des patients atteints du coronavirus qui indiquait que le Remdesivir «ne réduit pas la durée des hospitalisations, ni le nombre de patients nécessitant un respirateur».
Pourtant M.Vandenbroucke a acheté 12.300 doses au prix de 345 euros l’unité (six doses par patient) soit 4,27 millions d’euros pour un médicament aux effets similaires à un placebo.
Le 20 novembre, l’OMS a à nouveau déconseillé dans un communiqué son usage dans le traitement de tous les malades du Covid-19 en soulignant qu’«il n’y a actuellement pas de preuve qu’il améliore la survie ni qu’il permette d’éviter d’être placé sous ventilation artificielle».

Une étude américaine controversée

Le ministre belge, interrogé à ce propos et cité par le média, a précisé qu’à la mi-octobre les résultats de l’étude de l’OMS se trouvaient à un stade «intermédiaire». De plus, il a indiqué que la commande avait été passée fin octobre et qu’il ne prenait en compte «que les directives européennes», lesquelles n’étaient pas défavorables, selon le média.
En outre, il a indiqué qu’une étude américaine constatait des effets positifs.
La Dernière Heure relate qu’une nouvelle étude de l’Agence européenne des médicaments (EMA) serait aujourd’hui en cours. M.Vandenbroucke a dit que si elle confirmerait l’inefficacité du Remdesivir, la Belgique ne passerait plus de nouvelles commandes.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus