une grille de départ et une piste jamais vues

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Sans Lewis Hamilton ni Romain Grosjean, avec George Russell chez Mercedes et les novices Jack Aitken et Pietro Fittipaldi, la F1 hérite d’une grille de départ chamboulée et d’une piste nouvelle lors du Grand Prix de Sakhir de vendredi à dimanche.

Si tout ce beau monde était déjà à Bahreïn pour un premier GP la semaine dernière et visite le circuit de Sakhir depuis 2004, il ne s’était encore jamais aventuré sur son tracé « extérieur », emprunté ce week-end.

Mais la pandémie de coronavirus a contraint la F1 à proposer en 2020 de nouveaux GP et ceux-ci « ont eu tendance à offrir de belles courses », rappelle le Thaïlandais Alexander Albon (Red Bull).

Il y a aussi une place à prendre aux avant-postes en l’absence du septuple champion du monde Hamilton, testé positif au Covid-19 lundi et souffrant de « symptômes légers », qui a dû s’isoler pour dix jours.

Pour le remplacer, Mercedes a opté pour le titulaire de l’écurie Williams George Russell, qui fait partie de la filière de jeunes du constructeur allemand et est « prêt à courir », familier des monoplaces de 2020 et de leurs pneus.

Pour le Britannique de 22 ans, c’est un grand écart de la F1 la moins compétitive à la plus véloce du plateau ! Et l’opportunité d’inscrire ses premiers points –potentiellement de gros points– à la fin de sa deuxième saison dans la catégorie reine.

– Premières –

Williams se replie sur un autre Britannique, son pilote de réserve Jack Aitken. L’habituel pensionnaire de F2 fera à 25 ans ses débuts en Grand Prix après avoir découvert sa voiture lors des essais libres du GP de Styrie, en Autriche, en juillet.

Chez Haas, enfin, il a fallu remplacer le Français Romain Grosjean, brûlé aux mains lors de son effroyable accident au départ du GP de Bahreïn dimanche.

C’est le Brésilien Pietro Fittipaldi (24 ans), petit-fils du double champion du monde Emerson Fittipaldi et pilote d’essais de l’écurie américaine depuis l’an dernier, qui s’en charge, également pour une première en F1…

Et peut-être pas la dernière: reste à voir si l’état de santé de Grosjean et Hamilton leur permettra de participer à l’ultime GP de la saison à Abou Dhabi le 13 décembre.

La manche de Sakhir est, quoi qu’il en soit, une première pour tout le monde. Son tracé inédit pour la catégorie, formé de trois longues lignes droites ponctuées de quelques virages légers et rapides à mi-parcours, est le plus court après Monaco (3,543 km) et promet d’être très rapide.

« Ca n’est pas la piste de F1 typique, analyse l’Espagnol Carlos Sainz Jr (McLaren). Même si nous venons de courir ici, il va falloir pas mal changer nos réglages. »

– « Trépidant » –

Ce profil promet un GP « trépidant », selon le directeur de course Michael Masi. « Un tour est estimé entre 53 et 55 secondes et on en bouclera plus que lors de n’importe quel GP cette année (87, ndlr). Ce sera intense d’une manière différente », détaille l’Australien. « Mais c’est un bon challenge à affronter. J’en ai discuté avec les écuries et la plupart voit les choses ainsi. »

« L’écart entre les voitures, particulièrement au milieu de tableau, sera minime et chaque millième comptera », ajoute le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari). « Je suis aussi curieux de voir quel impact aura le trafic, notamment lors des qualifications et de la course ».

Les rendez-vous en piste, aussi, sont fixés plus tard que la semaine passée: à 20h00 locales (18h10 françaises) pour les qualifications samedi et 20h10 (18h10) pour la course dimanche.

En lever de rideau, Mick Schumacher, le fils de Michael, tentera de remporter le titre en Formule 2 lors de l’ultime manche de 2020, sur ce même tracé.

L’Allemand de 21 ans, promu en F1 en 2021 chez Haas, a 14 longueurs d’avance au classement, avec 48 points au maximum à prendre entre les qualifications vendredi (18h45 locales/16h45 françaises) et les courses samedi (15h10/13h10) et dimanche (15h20/13h20).

« C’est la meilleure position pour aborder ce dernier week-end, dit-il. Je dois gérer mon avance. Je suis concentré sur gagner ce championnat et on verra la F1 ensuite. »

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus