la famille de Nora Quoirin va faire appel des conclusions de l’enquête sur sa mort

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

La famille de la Franco-Irlandaise Nora Quoirin va faire appel des conclusions de l’enquête sur les causes de la mort en 2019 de l’adolescente de 15 ans dans la jungle de Malaisie, a indiqué son avocat jeudi.

Une enquête judiciaire en Malaisie avait conclu début janvier à une cause accidentelle, « une mésaventure », et non à un meurtre ou à une agression sexuelle.

« La famille a l’intention de contester formellement (ces conclusions) aussitôt que possible », a indiqué S. Sakthyvell, l’avocat malaisien de la famille qui réside à Londres.

La jeune fille avait disparu au lendemain de son arrivée en 2019, avec sa famille, à l’hôtel Dusun Resort, un complexe touristique situé à 70 km environ au sud de la capitale Kuala Lumpur, en lisière de la jungle.

Le corps de l’adolescente atteinte d’un léger handicap mental avait été retrouvé au bout de dix jours de recherches.

La police, puis une enquête judiciaire menée l’an dernier, ont conclu à une mort accidentelle. Mais ses parents veulent contester ces conclusions devant le tribunal de la ville de Seremban.

Si ce recours échoue, la famille peut encore se tourner vers la cour d’appel.

« Tant de questions restent sans réponse », a souligné la mère de Nora, Meabh Quoirin, interrogée par la BBC cette semaine.

Elle est persuadée que quelqu’un a placé le corps de sa fille dans la jungle où il a été retrouvé.

Le corps dénudé de Nora Quoirin avait été retrouvé dans un petit ruisseau au fond d’un ravin après dix jours de recherches ayant mobilisé des centaines de personnes, des hélicoptères et des chiens.

Une autopsie réalisée en Malaisie avait conclu qu’elle était probablement décédée des suites d’une hémorragie interne induite par la faim, après avoir passé plus d’une semaine dans la forêt tropicale.

A l’issue d’une enquête, la juge avait estimé que l’adolescente avait sûrement quitté le logement familial seule avant de se perdre, désorientée après un long voyage de Grande-Bretagne en Malaisie.

Mais ses parents ont écarté cette hypothèse, soulignant que la jeune fille n’avait pas l’habitude de s’aventurer seule loin en raison de son handicap.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus