Brest arrache le point du match nul à Györ en Ligue des champions

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Les handballeuses de Brest, sur un tir d’Ana Gros dans les dernières secondes, sont allées arracher le point du match nul (27-27) dans la salle des triple championnes d’Europe en titre, les Hongroises de Györ, samedi en Ligue des champions.

Avec ce match nul, les Brestoises comptent désormais 16 points, solidement installées à la deuxième place du groupe, deux points derrière Györ (18 pts, mais onze matches disputés soit un de moins que Brest), invaincu en Ligue des champions depuis janvier 2018 (48e match consécutif sans défaite).

L’avance d’un point du BBH sur le CSKA Moscou (15 pts) est toutefois à relativiser car les Russes n’ont pour l’instant joué que neuf matches de C1, soit trois de moins que les Bretonnes.

En revanche, les joueuses de Laurent Bezeau prennent leurs distances avec les Danoises d’Odense, 4es avec trois points de moins que Brest et seulement deux matches à disputer avant la fin de la phase de groupes.

Les deux premières équipes se qualifient directement pour les quarts de finale, alors que les équipes classées de la 3e à la 6e place doivent passer par un barrage.

Cette saison, Brest a partagé à deux reprises les points face à Györ, considéré comme le meilleur club féminin de handball de la planète avec la demi-centre Stine Oftedal, la pivot Béatrice Edwige, l’arrière gauche Estelle Nze-Minko ou encore la gardienne Amandine Leynaud.

A domicile, au coeur de l’automne, les Bretonnes avaient cédé le nul après avoir mené de quatre buts à cinq minutes de la fin.

Samedi, elles se sont accrochées alors qu’au cours de la seconde période le rouleau compresseur hongrois a semblé se mettre en route (23-20, 44e), sous l’impulsion de la Norvégienne Veronica Kristiansen (7 buts, dont 4 penalties) et de la Brésilienne Eduarda Amorim (7 buts).

Mais les nombreuses parades (8 sur 20 tirs) de Cléopatre Darleux, entrée en seconde période dans les buts brestois à la place de la Danoise Sandra Toft, ont permis aux Bretonnes de rester au contact.

Les coéquipières de Coralie Lassource ont manqué plusieurs occasions d’égaliser à l’entame du dernier quart d’heure, mais elles ont tout de même réussi à revenir au score sur un but de leur capitaine (23-23, 50e) et ont décroché le nul sur un but d’Ana Gros, meilleure marqueuse brestoise avec Lassource (5 buts chacune), dans les deux dernières secondes (27-27).

Brest recevra Dortmund dans deux semaines avant de conclure cette phase de groupe en Roumanie, contre Valcea.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus