Jakobsen homme du match une semaine après son test positif au Covid-19

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Le Danois Emil Jakobsen, auteur de 12 buts samedi lors de la victoire sur le Japon (34-27), a été désigné homme du match une semaine après avoir été testé positif au Covid-19 au début du Mondial de handball en Egypte.

Et dire que la récompense en question a été baptisée « karma award »… En 26 minutes seulement, le jeune ailier gauche a réalisé un festival pour son premier match dans un Mondial: 12 buts en 14 tirs, soit 86% de réussite. Et le tout la veille de ses 23 ans!

L’aventure égyptienne avait pourtant mal commencé pour Jakobsen, testé positif à son arrivée au Caire et isolé de ses coéquipiers dans un autre hôtel. La Fédération internationale (IHF) avait même surpris en rendant son nom public vendredi 15 janvier.

Jeudi, six jours plus tard, la Fédération danoise (DHF) avait annoncé que son dernier test était négatif et que le prodige pouvait rejoindre ses coéquipiers au Gezira Palace, la bulle sanitaire où les Danois sont logés avec de nombreuses autres équipes, et postuler pour le 4e match face au Qatar.

Le joueur du GOG Handbold (1,90 m, 92 kg) a encore dû patienter deux jours pour faire ses débuts dans la compétition, et participer activement à la qualification du tenant du titre pour les quarts de finale.

Le 27e championnat du monde se déroule à huis-clos en raison de la pandémie de Covid-19, alors que 3 des 4 salles ont été construites pour l’occasion. L’organisateur égyptien a renoncé à accueillir du public trois jours seulement avant le match d’ouverture.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus