Crouser bat le record du monde en salle de lancer du poids

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

L’Américain Ryan Crouser, champion olympique en titre du lancer du poids, a établi un nouveau record du monde en salle, en battant la marque de Randy Barnes, vieille de 32 ans, avec un lancer à 22,82 mètres, dimanche à Fayetteville (Arkansas).

L’Américain de 28 ans, sacré aux Jeux de Rio en 2016, a réussi cette performance dès son premier lancer, lors de l’American Track League, compétition nouvellement créée.

Le précédent record (22,66 m) datait de janvier 1989.

« C’est un bon début pour 2021 », a sobrement commenté Crouser, qui est le lanceur ayant le plus souvent réussi à dépasser les 22 mètres.

Son jet a atterri au-delà du tapis de réception. Après quelques minutes de tergiversations, les officiels ont pu mesurer avec précision le lancer – 22,82 m -. Après quoi ils ont ajouté un autre tapis, au cas où ce type de performance se répéterait.

Bien leur en a pris puisque Crouser, après un lancer à 21,03 m, a de nouveau atteint la zone « de l’au-delà » à 22,70 m, battant une nouvelle fois l’ancienne marque de Barnes, mais pas la sienne réussie juste avant.

Ses quatrième et cinquième lancers sont également partis loin, mais ont été invalidés.

Le médaillé d’argent aux derniers Mondiaux de Doha en 2019 qui, après cette performance de poids, se présentera en favori pour les Jeux de Tokyo (23 juillet-8 août), devra encore faire bien mieux pour s’attaquer au record du monde en extérieur, propriété du même Randy Barnes, qui avait réussi un lancer à 23,12 m en 1990.

Crouser, avec un lancer à 22,91 m effectué l’été dernier, avait égalé la 3e meilleure performance de tous les temps réussie l’automne précédent par son compatriote Joe Kovacs, sacré champion du monde à Doha juste devant lui, et par l’Italien Alessandro Andrei en 1987. La 2e (23,06 m) fut l’œuvre d’Ulf Timmermann, sous le drapeau de la RDA, en 1988.

Outre Crouser, le champion du monde en titre du 110 m haies Grant Holloway s’est aussi distingué en remportant le 60 m haies en 7 sec 35/100e qui constitue le quatrième chrono de tous les temps, à cinq centièmes du record du monde détenu depuis 1994 par Colin Jackson.

Trayvon Bromell, champion du monde en salle du 60 m en 2016, s’est lui imposé sur cette distance en 6 sec 48/100e, meilleure performance mondiale d’une année qui ne fait certes que débuter.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus