La police russe fait une descente dans l’appartement et le bureau de Poutine contre Navalny

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

La police a perquisitionné l’appartement et le bureau de la figure de l’opposition russe emprisonnée Alexei Navalny, a déclaré l’un de ses alliés dans un communiqué mercredi soir.

La police a fouillé l’appartement de Navalny à Maryino, au sud-est de Moscou, a écrit Ivan Zhdanov, directeur de la Fondation anti-corruption de Navalny, sur Twitter.

La police a effectué des recherches à la recherche de violations présumées des normes épidémiologiques ou sanitaires, a-t-il déclaré.

Le frère de Navalny, Oleg Navalny, était à l’appartement pendant le raid, a ajouté Zhdanov.

La police a également fouillé un autre appartement où vit l’épouse de Navalny et le bureau de sa Fondation anti-corruption.

Avant le raid, des pays du monde entier avaient déjà appelé la Russie à libérer Navalny, dont l’emprisonnement avait déclenché des manifestations dans tout le pays.

Navalny, 44 ans, qui a été soigné en Allemagne après avoir été empoisonné, a été arrêté à Moscou à son retour le 17 janvier. Les autorités russes affirment qu’il a violé les conditions de sa probation découlant d’une condamnation avec sursis pour une infraction de blanchiment d’argent en 2014, ce que Navalny décrit comme «politiquement motivé». L’agence de renseignement russe, le FSB, a nié toute implication dans son empoisonnement.

Moins de 25 heures après son retour, le tribunal Khimki de Moscou a statué que Navalny resterait en détention provisoire pendant 30 jours.

Il est maintenant derrière les barreaux de la tristement célèbre prison de Moscou Matrosskaya Tishina.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus