Un jeune Singapourien arrêté pour avoir planifié un massacre massif de musulmans

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Un garçon de 16 ans qui a fait « des plans et des préparatifs détaillés » pour cibler les musulmans, attaquant deux mosquées avec une machette a été arrêté à Singapour en décembre.

Le garçon a été inspiré par le massacre de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, a déclaré mercredi le ministère de l’Intérieur du pays.

Dans un communiqué, le ministère a mentionné les « plans détaillés et les préparatifs du garçon anonyme pour mener des attaques terroristes à la machette contre des musulmans dans deux mosquées » le 15 mars, jour du deuxième anniversaire du meurtre de 51 personnes dans deux mosquées de Christchurch, Nouveau Zélande.

Le terroriste de Christchurch, Brandon Tarrant, qui a massacré 51 fidèles dans deux mosquées néo-zélandaises a été condamné en août 2020 à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle, la première fois que la peine maximale disponible a été prononcée.

Selon le ministère, « il ressort clairement des plans d’attaque et des préparatifs que ce jeune a été influencé par les actions et le manifeste de Tarrant ».

Le ministère a décrit le garçon arrêté comme « un chrétien protestant d’origine indienne » qui était « auto-radicalisé » et agissant seul.

Il a rédigé deux documents qu’il avait l’intention de distribuer après les attaques présumées planifiées, l’un citant une récente attaque terroriste en France et l’autre faisant référence à Tarrant comme « un saint ».

Le garçon, qui selon le ministère a déclaré à la police qu’il s’attendait à être tué lors de son assaut planifié, était « motivé par une forte antipathie envers l’islam et une fascination pour la violence ».

Le suspect est le plus jeune arrêté à Singapour pour des accusations liées au terrorisme en vertu de la loi sur la sécurité intérieure et est le premier détenu «à s’inspirer de l’idéologie extrémiste d’extrême droite».

La population de Singapour, qui compte 5,7 millions d’habitants, est un mélange de citoyens d’origine chinoise, indienne et malaise et d’environ 1,5 million de travailleurs étrangers, le bouddhisme, le christianisme, l’hindouisme, l’islam et le taoïsme ayant tous des adeptes substantiels dans la riche cité-État.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus