Au moins 50 morts dans des émeutes de prisonniers en Équateur

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Au moins 50 détenus sont morts mardi dans des émeutes dans trois prisons de l’Équateur, a annoncé la police.

La police nationale a déclaré sur Twitter que le nombre de morts s’élevait à « plus de 50 » prisonniers après les troubles dans les installations de Guayas, Azuay et Cotopaxi.

Huit personnes ont été tuées dans un centre de détention de la ville portuaire de Guayaquil, a déclaré mardi le chef de la police Patricio Carrillo.

Deux autres personnes ont été tuées dans des émeutes à Cuenca.

Le président équatorien Lenin Moreno, également sur Twitter, a attribué les émeutes à des «organisations criminelles» engagées dans «des actes de violence simultanés dans plusieurs prisons».

Les autorités, a-t-il dit, « agissent pour reprendre le contrôle ».

La police n’a pas précisé si l’ordre avait été rétabli après que les violences aient éclaté dans les prisons de la ville portuaire de Guayaquil dans le sud-ouest et de Cuenca et Latacunga dans les Andes.

Il y avait eu auparavant des émeutes dans plusieurs prisons du pays sud-américain. Des affrontements violents ont également été signalés à la prison de Cotopaxi. La police a déployé des unités supplémentaires dans les prisons afin de maîtriser la situation.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus