Muselier et Vassal plaident pour un test strict de réouverture de restaurants

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Un test à l’entrée du restaurant: le président LR de la région Paca Renaud Muselier et la présidente LR des Bouches-du-Rhônes Martine Vassal ont demandé mercredi à Olivier Véran d’autoriser une expérience-test dans le département, limitée à quatre établissements au départ, pour envisager une réouverture du secteur.

Cette proposition intervient au moment où le gouvernement souligne une situation « hétérogène » mais « alarmante » dans certaines régions comme en Provence-Alpes-Côtes d’Azur où des mesures de confinement le week-end viennent d’être annoncées dans les Alpes-Maritimes.

« Pour la population, le manque de restauration complique la situation et ternit le moral », expliquent les deux responsables dans une lettre au ministre de la Santé à laquelle l’AFP a eu accès.

Protocole à l’appui, ils lui demandent « d’autoriser, en lien avec le préfet de région, une première expérience strictement contrôlée sur quatre établissements volontaires ». « Il s’agit d’établir des filtres et barrières qui protègeront l’établissement, ses employés et ses clients en toute circonstances », assurent-ils.

L’expérimentation suivrait un protocole strict, élaboré avec l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranée infection dirigé par Didier Raoult, « dont un dépistage systématique du portage de SARS-CoV-2 chez toute personne, employé ou client, avant son entrée dans l’établissement ».

Ces tests se feraient par « auto-prélèvements salivaires » dont les résultats seraient connus « au plus tard 10 minutes après le début du test », précise le protocole.

Outre la désinfection des tables et chaises « entre chaque consommateur » et la mise à disposition de gel hydroalcoolique, il est aussi prévu que les tables soient espacées pour « respecter un espace personnel de 2 m2 par client » et que chaque table n’accueille pas « plus de six clients ».

« Un point quotidien téléphonique sera fait entre le restaurateur et l’IHU sur les résultats des tests et les éventuelles difficultés techniques rencontrées », ajoute le protocole.

« En cas de succès », cette expérimentation « pourrait être étendue à d’autres établissements de restauration de la région sud, ainsi qu’à des établissements culturels », ajoutent Mme Vassal et M. Muselier.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus