en 2021, Alpine vise les podiums mais surtout 2022

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Devenue Alpine, l’ancienne écurie Renault aborde 2021 avec l’objectif de « continuer sur la lancée de 2020 », qui l’a vue revenir sur les podiums, mais surtout de « préparer le changement de règlement » prévu en 2022 qui doit redistribuer les cartes en F1.

« L’objectif est de continuer dans la lignée de l’an dernier (trois podiums mais une 5e place seulement au championnat, ndlr) avec plus de régularité », a indiqué le nouveau directeur général Laurent Rossi lors du lancement virtuel de la saison du constructeur français mardi. Mais aussi de « se préparer à être prêt » pour la saison suivante, qui mettra en concurrence des monoplaces nouvelles conçues dans la limite d’un plafond budgétaire annuel.

« Nous voulons aborder cette nouvelle ère avec des ambitions élevées. Nous n’arriverons pas avec l’objectif de faire bien mais de gagner », a réaffirmé Rossi.

Alpine disputera l’exercice 2021, qui débute à Bahreïn le 28 mars, avec une F1 baptisée A521 qui est une « évolution (de la Renault) de l’an dernier », selon le directeur exécutif Marcin Budkowski, responsable de la technique. Il en va de même pour son moteur, qui changera en 2022.

En effet, cette année, le gros des développements est gelé pour les écuries par mesure d’économie face à la crise du coronavirus. « Cependant, chaque pièce n’entrant pas dans ce champ a été développée et améliorée, notamment à l’arrière où de nouvelles restrictions aérodynamiques ont été imposées », indique Alpine.

Et la voiture arbore de nouvelles couleurs: bleu, blanc et rouge et non plus noir et jaune.

A son volant, on retrouvera le Français Esteban Ocon (24 ans), 2e du Grand Prix de Sakhir en fin de saison dernière pour sa première année avec l’équipe et son premier podium en F1, accompagné de Fernando Alonso (39 ans), champion du monde 2005 et 2006 avec Renault, de retour après deux ans d’absence de la catégorie.

Opéré de la mâchoire en février après un accident à vélo, l’Espagnol a été dispensé de participer à la présentation mardi mais il sera présent aux essais d’avant saison du 12 au 14 mars à Bahreïn. « Il va vraiment bien, a insisté Rossi. Les médecins ont confirmé qu’il sera de retour à Bahreïn ».

Pour les suppléer s’ils attrapaient le Covid-19, le Russe Daniil Kvyat (110 départs, 202 points et trois podiums en six saisons entre 2014 et 2020) a été recruté comme pilote de réserve.

Outre Rossi, qui a remplacé Cyril Abiteboul début janvier, un troisième homme est venu renforcer l’équipe de direction formée avec Budkowski: Davide Brivio, venu du MotoGP et qui sera chargé, comme directeur sportif, des opérations en piste et de gérer les pilotes.

« C’est un défi car c’est un environnement différent, plus complexe techniquement, remarque l’Italien. Il faudra apprendre vite mais ça reste du sport mécanique, du travail d’équipe, les pilotes ont la même mentalité. La dimension humaine est la même. »

L’A521 effectuera son baptême de piste mercredi à Silverstone aux mains d’Ocon, à l’occasion d’un tournage promotionnel.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus