Israël prévoit de notifier à la CPI qu’il ne reconnaît pas l’autorité du tribunal

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Tel Aviv prévoit d’informer la Cour pénale internationale (CPI) de son refus de coopérer à l’enquête sur les crimes commis à la fois par des Israéliens et des Palestiniens dans les territoires occupés et ne reconnaît pas l’autorité de la Cour, a déclaré jeudi le site d’information Ynet.

Le site Internet israélien a déclaré que le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait décidé de ne pas coopérer avec l’enquête après avoir rencontré des ministres et des responsables gouvernementaux avant la date limite de vendredi pour répondre à une lettre de notification de la CPI.

Un responsable israélien a confirmé à Reuters que le gouvernement répondrait effectivement à la lettre du tribunal. Mais Israël n’a pas immédiatement expliqué ce que la réponse impliquerait.

Israël n’est pas partie au Statut de Rome qui a établi la CPI et donc, par définition, n’est pas partie à la Cour.

Les procureurs de la CPI ont déclaré que des lettres avaient été envoyées le 9 mars à toutes les parties concernées, leur donnant un mois pour informer la Cour si elles menaient leurs propres enquêtes sur les crimes allégués et souhaitaient que l’enquête de la CPI soit reportée pendant qu’elle est en cours.

Les Palestiniens ont déclaré qu’ils coopéreraient avec la CPI, dont l’enquête porte sur des crimes de guerre présumés en Cisjordanie occupée par Israël et dans la bande de Gaza, où les Palestiniens ont pris le contrôle après le retrait d’Israël en 2005.

«Nous avons envoyé la réponse à la CPI», a déclaré Omar Awadallah, un haut fonctionnaire du ministère palestinien des Affaires étrangères. « La pleine coopération avec la CPI se poursuivra de la part de l’Etat de Palestine, en tant qu’Etat membre de la Cour, pour rendre justice aux victimes du peuple palestinien et tenir Israël responsable de ses crimes », a déclaré Awadallah.

Dans un discours mercredi marquant les célébrations israéliennes de l’Holocauste, Netanyahu a qualifié l’enquête de la CPI d ‘ »absurdité ».

« La création du tribunal de La Haye a été inspirée par le tribunal de Nuremberg, qui a jugé les criminels de guerre nazis après la Seconde Guerre mondiale », a-t-il déclaré. « Mais un organe créé pour défendre les droits de l’homme est devenu un organe qui, efficacement, protège ceux qui piétinent les droits de l’homme. »

Il faisait référence au groupe Hamas, contre lequel Israël a mené une guerre en 2014 à Gaza.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus