Le président tchadien Idriss Deby décède des suites de ses blessures en première ligne

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Le président tchadien Idriss Deby est décédé des suites de blessures subies en première ligne, a déclaré mardi un porte-parole de l’armée à la télévision publique.

« Le président de la république, chef de l’État, chef suprême des armées, Idriss Déby Itno, vient de connaître son dernier souffle en défendant l’intégrité territoriale sur le champ de bataille. C’est avec une profonde amertume que nous annonçons au peuple tchadien le décès ce mardi 20 avril 2021 du maréchal du Tchad », a annoncé le porte-parole de l’armée, le général Azem Bermandoa Agouna, dans un communiqué lu à l’antenne de TV Tchad.

Il est décédé subitement dans des affrontements avec des rebelles dans le nord du pays ce week-end, a ajouté l’armée.

Sa mort est survenue peu de temps après les résultats provisoires des élections qui prévoyaient qu’il remporterait un sixième mandat, avec 80% des voix.

Le gouvernement et le parlement ont été dissous. Un conseil militaire gouvernera pendant les 18 prochains mois.

M. Déby est arrivé au pouvoir lors d’un soulèvement armé en 1990.

Il s’était rendu sur la ligne de front ce week-end pour rendre visite aux troupes combattant les rebelles basés de l’autre côté de la frontière libyenne.

Les rebelles, que l’armée avait assuré avoir défaits dans les combats, avaient affirmé dans un communiqué que Idriss Déby avait été blessé, mais l’information n’avait pas été confirmée de source officielle.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus