le PSG prépare son quart retour de C1 avec une cinquième Coupe de France

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Les handballeurs du Paris SG ont idéalement préparé leur quart de finale retour de la Ligue des champions contre Kiel mercredi prochain, en remportant leur premier trophée de la saison, une cinquième Coupe de France au palmarès du club, samedi.

Dans le Palais des Sports Robert-Oubron de Créteil, sans spectateur en raison de la crise sanitaire, les coéquipiers de Luka Karabatic ont battu Montpellier 30 à 26 en finale. Ils ont ainsi vaincu leur bête noire dans cette épreuve, puisque lors des quatre finales entre les deux clubs en Coupe de France, les Héraultais avaient toujours pris le meilleur sur le PSG (2001, 2008, 2013 et 2016).

Cette saison, la pandémie de Covid-19 a contraint la Fédération de réduire la formule de la Coupe de France à une seule affiche entre les deux premiers au classement du championnat de France à la fin des matches aller, et c’est donc le Paris SG et Montpellier qui ont gagné de façon assez inédite le droit de batailler pour un trophée.

Le PSG a confirmé sa supériorité après des victoires assez larges en Starligue (36-32 à Montpellier et 31-28 à Coubertin).

“Perdre une finale, ce n’est jamais plaisant quand on est compétiteur. Je suis fier de l’équipe, parce que ça fait longtemps que je n’avais pas vu un tel état d’esprit, notamment en défense”, a tenté de positiver Valentin Porte au micro de la chaîne L’Équipe.

– Énorme performance de Nahi –

En finale samedi soir, les Parisiens ont dominé les débats du début à la fin, même si, au cœur de la seconde période, c’est la chance qui a donné un petit coup de pouce aux sextuples champions de France en titre, lorsque les Montpelliérains ont touché deux fois de suite les montants de la cage de Vincent Gérard alors que l’écart n’était pas encore fait.

Le portier de l’équipe de France a toutefois réalisé les arrêts nécessaires, en fin de partie, pour bien faire comprendre au MHB que le PSG n’avait pas l’intention de leur laisser le moindre espoir.

L’ailier gauche du Paris SG Dylan Nahi a réalisé une énorme performance, auteur de sept buts, tous dans le jeu, soit autant que Mikkel Hansen qui a toutefois tiré et marqué cinq penalties.

“C’était un match avec beaucoup d’intensité, avec un beau spectacle. Il ne manquait plus que les spectateurs. Il a fallu aller chercher les ressources au fond de nous-mêmes”, s’est réjoui le capitaine du PSG Luka Karabatic, au micro de la chaîne L’Équipe.

Place désormais à un autre immense défi pour les Parisiens: remonter deux buts de retard contre le club allemand de Kiel, champion d’Europe en titre, en quart de finale retour de la Ligue des champions, avec à la clef une place au Final 4 de la C1 les 12 et 13 juin à Cologne (Allemagne).

“On est sur dix jours de folie avec ce quart de finale aller-retour de Ligue des champions avec Kiel, et cette finale. On sait depuis un moment que ça allait être dix jours intenses, on y était préparé”, a estimé Nedim Remili après la rencontre.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus