Une femme attire deux adolescents de 13 et 15 ans chez elle et les viole

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Une femme de 28 ans a admis avoir attiré deux adolescents dans sa maison et  les a agressé sexuellement. ​​Le plus jeune garçon a choppé deux infections sexuellement transmissibles.

Amy Balcombe, de Metford en Nouvelle-Galles du Sud, a plaidé coupable devant le tribunal cette semaine à deux chefs d’accusation chacun de relations sexuelles avec un garçon de 13 ans et son ami de 15 ans.

Lorsque la mère d’un garçon a découvert qu’elle poursuivait l’adolescent, elle a demandé à Balcombe d’arrêter, mais au lieu de cela, elle a intensifié ses actions en conduisant jusqu’à sa maison et en lui criant de la débloquer sur Facebook.

La femme, qui vivait avec sa mère, a rencontré les garçons près de sa maison en août 2020 et ils lui ont dit leur âge lors de leur première conversation.

Elle les a ensuite invités chez elle où ils ont commencé à fréquenter l’un des frères du garçon et d’autres amis, rapporte le Daily Telegraph.

Lors d’une visite, elle a joué à des jeux de « action ou vérité » et de « rotation de la bouteille » qui consistaient à enlever son haut et à emmener l’ado de 15 ans dans la chambre de sa mère.

A LIRE AUSSI: Un prof de gym abuse sexuellement de 11 fillettes de 5 à 12 ans

Elle a ensuite commencé à envoyer un message au plus jeune garçon sur Facebook l’invitant à lui rendre visite seul, ce qui a incité la mère du garçon à lui demander de cesser le contact avec son fils après avoir trouvé son numéro de téléphone.

“Je ne veux pas de toi avec mon fils”, a écrit la mère, selon des documents judiciaires.

“Pour commencer, tu as 28 ans et il en a 13”, a répondu la mère. « Si vous continuez, je le porterai à la police. »

Elle a continué à inviter les deux garçons chez elle et, à une occasion, a emmené les deux garçons dans sa chambre où les agressions sexuelles ont été commises.

Le jeune garçon a ensuite avoué à sa mère ce qui s’était passé après avoir soupçonné qu’il avait attrapé une IST de la femme.

Des tests médicaux ont révélé qu’il avait attrapé le chlamydia et la gonorrhée de Balcombe.

Balcombe a été dénoncée à la police en septembre 2020.

Elle est en détention provisoire depuis son arrestation en octobre et reviendra devant le tribunal le 8 juillet pour entendre quand elle sera condamnée.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus