Fibre optique : Camtel connecte le Cameroun et le Gabon

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Le Cameroun et le Gabon sont désormais interconnectés, cela a été rendu possible grâce à la Cameroon Télécommunications (Camtel).

Les deux pays frères sont désormais reliés par la fibre optique. Elle est de type G652 de 96 brins posés en souterrain. Cette Fibre va de la ville de Bitam au Gabon, à celle de Kye-Ossi au Cameroun et couvre une distance totale de 22 km permettant ainsi de raccorder les réseaux de transport (Backbone), des deux pays.
La cérémonie d’inauguration de l’infrastructure déployée enre le Cameroun et le Gabon a eu lieu le jeudi 15 juillet 2021, à Méyo Kyé. Les deux Etat étaient bien représentés, côté Cameroun, la Ministre des Postes et Télécommunication Minette Libom Li Likeng et Edgard Anicet Mboumbo, Ministre de l’Économie Numérique du Gabon, en présence du Ministre des transports et de la Poste de la Guinnée Equatoriale .

Cette interconnexion entre dans le cadre d’une meilleure intégration sous régionale. Ce qui fera le bonheur des populations.
 » Cette cérémonie mémorable qui se tient ce 15 juillet 2021 à Méyo-Kyé (Bitam) au Gabon, est l’aboutissement d’un processus engagé depuis deux ans, pour l’interconnexion numérique et physique entre nos deux pays, à l’effet d’une mutualisation de l’accès à l’infrastructure haut débit, et par conséquent, de l’amélioration conséquente du partage d’informations et de données. C’est donc une avancée importante dans le processus d’intégration numérique entre le Cameroun et le Gabon. ». A déclaré la Ministre Minette Libom Li Likeng.

Minette Libom Li Likeng
Minette Libom Li Likeng

Cette nouvelle infrastructure de Camtel va entrainer plusieurs opportunités et des retombées telles que :

– Le développement de l’économie Numérique

-Réduire la Fracture Numérique

– Réduire les coûts de communication das le sous région

– Améliorer la disponibilité des services à un taux de 99,99% conforme aux normes de l’Union internationale des Télécommunications par la sécurisation du trafic issue des différents câbles sous-marins entre les deux pays

– Améliorer la coopération sous régionale par l’interconnexion des universités et des grandes écoles.

Pour le Ministre Gabonais, Edgard Mboumou, « Cet ambitieux projet est la volonté commune de nos Chefs d’État et le fruit d’une coopération sous régionale, dont l’objectif est d’inter-connecter toutes les capitales de la sous région en fibre optique. Permettant de relier par la même occasion, toutes les villes traversées par cette infrastructure. C’est un acte qui vient magnifier davantage non seulement la coopération entre les pays voisin frères, mais également faire en sorte que l’aspect technique qui représente l’interconnexion physique de notre vibre optique, rapproche les peuples, c’est la volonté des chefs d’État d’Afrique centrale Ali Bongo Odimba et Paul Biya du Cameroun, qui ont bien voulu mettre à disposition nos deux secteurs concernés, cette infrastructure de rang mondial qui fera en sorte que les flux de données soient de plus en plus viable entre nos deux États. ». A expliqué le Ministre Gabonais.

Edgard Mboumou

Cette toute nouvelle interconnexion réalisée par Camtel va permettre la fluidité de plusieurs services qui par le passé connaissaient d’énormes perturbations entre les deux États tels quels :

La capacité offerte de d’environ 1000 Terabits/s, La Visioconférence, E-learning, E-Commerce, Télémédécine, Télétravail, Messagerie Web, Forum de discussion, Transfert des fichiers.

C’est un réseau bénéfique pour les deux nations, c’est ce qu’a expliqué Hyacinthe Christian Lyeb Directeur du département des systèmes d’informations de Camtel. « Les deux nations, le Cameroun et la Gabon ont d’abord leurs réseaux Backbund nationaux. Mais comme la communication ne se limite pas seulement à l’intérieur d’un pays, sa a au delà du pays, il était nécessaire que les deux pays s’interconnecte, c’est ce que nous avons mis aujourd’hui. C’est-à-dire que nous avons mis une fibre qui permet l’interconnexion entre le Gabon et le Cameroun. Donc, à partir de cette fibre maintenant, le réseau Camerounais se trouve étendue jusqu’au Gabon et le réseau Gabonais se trouve étendu jusqu’au Cameroun. » Il est d’ailleurs revenu sur les différents avantages.  » Les avantages sont nombreux, avec cette interconnexion, s’il arrive un accident sur le réseau de l’un ou l’autre pays, il pourra basculer ses communications sur l’autre. C’est comme une infrastructure de redondance, chaque pays pourra aider l’autre, par la suite, il y aura la connectivité du directionnel, c’est-à-dire que, c’est une connexion directe entre le Cameroun et le Gabon, les coûts de communication entre les deux pays vont forcements en bénéficier et évidement, tous les services pourrons y passer. ».

C’est à la suite d’une campagne sous régionale d’interconnexion initiée il y a plusieurs années par le Cameroun. Camtel a décidé faciliter les communications via la fibre avec, le Nigeria, le Tchad, le Congo, le Gabon, le Golf de Guinnéeen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available