le Tour de France Femmes s’offre la Tour Eiffel pour sa renaissance

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Le coup d’envoi du Tour de France Femmes 2022 sera donné à Paris, le 24 juillet, devant la Tour Eiffel, pour une arrivée sept jours plus tard au sommet de la Planche des Belles Filles dans le massif vosgien.

Marion Rousse, récemment nommée directrice de l’épreuve organisée par ASO, a dévoilé jeudi le parcours de cette « première », longue de huit étapes pour une distance dépassant les 1.000 kilomètres.

Un Tour de France féminin a existé par le passé sous différentes formes. Organisé en parallèle du Tour masculin de 1984 à 1989, il a eu lieu ensuite avec d’autres organisateurs sous d’autres appellations avant de disparaître à la fin de la décennie 2000 faute de financement.

Le Tour de France Femmes s’élancera le jour de l’arrivée du Tour 2022 messieurs, le dimanche 24 juillet.

La nouvelle épreuve sera dotée de 250.000 euros de prix, dont 50.000 pour la lauréate, soit un montant supérieur aux courses d’une semaine pour les hommes (le montant total des prix de Paris-Nice atteint par exemple 144.300 euros, dont 16.000 au vainqueur).

Le parcours de la course officiellement nommée « Tour de France Femmes avec Zwift » prendra la direction de l’est de la France au long de quatre étapes de plaine, deux autres au profil accidenté et deux journées de montagne.

Symboliquement, les concurrentes grimperont le Ballon d’Alsace, le premier col escaladé par le Tour de France en 1905, et se disputeront le dernier maillot jaune en haut de la super Planche des Belles Filles qui sera aussi une arrivée de la Grande Boucle masculine l’année prochaine.

– 2h30 de direct quotidien –

« Une course de huit jours, c’est le bon format », a estimé Marion Rousse. « On ne se met pas de barrières pour aller au-delà par la suite. Notre ambition est d’organiser une course pérenne et, pour cela, l’aspect économique est essentiel ».

Si le point culminant de l’épreuve est fixé au Grand Ballon (1336 m d’altitude), dans la 7e et avant-dernière étape menant à la station alsacienne du Markstein, la plus longue étape atteindra les 175 kilomètres entre Bar-le-Duc et Saint-Dié-des-Vosges (5e étape).

Curiosité de cette première édition, la 4e étape empruntera les « chemins blancs », version française des Strade Bianche toscanes, c’est-à-dire des sentiers crayeux à travers les vignobles des côteaux champenois sur près de 13 kilomètres à l’approche de Bar-sur-Aube.

Vingt-deux équipes de six coureuses seront engagées dans le Tour de France Femmes et la course bénéficiera d’une retransmission en direct de 2h30 par jour sur France Télévisions.

« Les courses existent déjà dans le cyclisme féminin », a relevé le directeur du Tour Christian Prudhomme. « Ce qui manque, c’est la diffusion, la médiatisation, indispensable pour assurer l’équilibre économique. Nous espérons atteindre l’équilibre dès la première année ».

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available