Dimitrov et Norrie premiers qualifiés pour les demi-finales

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Le Bulgare Grigor Dimitrov (28e joueur mondial) a effectué un nouveau retour spectaculaire jeudi pour se qualifier pour les demi-finales du Masters 1000 d’Indian Wells.

Opposé au Polonais Hubert Hurkacz (12e mondial), le joueur de 30 ans a perdu le premier set avant de trouver les sources pour revenir à une manche partout.

Il a ensuite manqué l’occasion de conclure sur son service à 5-3 dans la troisième manche et s’est finalement imposé au tie-break au cours d’une bataille de 2h37, 3-6, 6-4, 7-6 (7-2).

« Je suis tellement content d’avoir une journée de repos demain », a confié le Bulgare après le match. « Je n’avais jamais joué contre Hubert avant, il est très dangereux. Il a servi incroyablement dans le premier set. Dans le deuxième, j’ai senti que j’avais encore du jus pour revenir. Tout s’est joué dans les derniers points ».

Dimitrov continue sa marche en avant après avoir créé la sensation la veille en sortant le Russe Daniil Medvedev, 2e joueur mondial et vainqueur du dernier US Open, également en trois sets 4-6, 6-4, 6-3.

Il retrouvera pour la première fois depuis 2019 les demi-finales d’un Master 1000.

Hurkasz, vainqueur à Miami l’année dernière, s’arrête quant à lui pour la deuxième fois d’affilée en quart de finales à Indian Wells après sa défaite en 2019 face au Suisse Roger Federer.

– Première pour Norrie –

*Dimitrov rencontrera au prochain tour le Britannique Cameron Norrie (26e), vainqueur facile de l’Argentin Diego Schwartzman (15e) en deux sets 6-0, 6-2, et seulement 1h13 de jeu.

Norrie a à peu près tout réussi dans la rencontre, en prenant d’entrée le service de l’Argentin qui a réalisé de nombreuses fautes directes.

Schwartzman est ensuite revenu à 2-2 dans la seconde manche avant de craquer sur son service.

« C’est probablement le plus grand match de ma carrière », a déclaré Norrie après le match. « Je me suis vraiment senti détendu et dans le moment présent au début du match. J’ai réussi à ne pas trop réfléchir et à me dire que c’était un match comme les autres ».

Le Britannique, vainqueur du tournoi de Los Cabos le mois dernier, n’avait jusqu’ici jamais atteint les quarts de finale d’un Masters 1000 ou d’un tournoi du Grand Chelem.

Chez les femmes, la Tunisienne Ons Jabeur (14e joueuse mondiale) s’est imposée face à l’Estonienne Anett Kontaveit (20e mondiale) en deux sets 7-5, 6-3. C’est la 48e victoire de la saison pour la joueuse de 27 ans, qui participera vendredi à sa première demi-finales à Indian Wells.

La Tunisienne a battue au tour précédent la Russe Anna Kalinskaya (93e mondiale) en deux sets 6-2, 6-2. Jabeur est assurée de devenir dès lundi prochain la première joueuse de tennis d’un pays arabe à entrer au Top 10 mondial, après son parcours dans le désert californien.

Elle était déjà la première joueuse d’un pays arabe à avoir atteint les quarts de finale d’un des quatre tournois majeurs, une première fois à l’Open d’Australie en 2020 puis à Wimbledon en 2021.

Elle était aussi la première joueuse d’un pays arabe à remporter un titre WTA en juin dernier au tournoi de Birmingham (Grande-Bretagne).

Jabeur sera opposée en demi-finales à l’Espagnole Paula Badosa (27e), tombeuse dans la même journée de l’Allemande Angelique Kerber (15e) en deux sets 6-4, 7-5.

La joueuse de 23 ans, vainqueur du tournoi de Belgrade cette année, avait créé la surprise mardi en sortant la Tchèque Barbora Krejcikova, 5e joueuse mondiale et lauréate de Roland-Garros, 6-1, 7-5.

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available