« rien de grave » pour Océane Sercien-Ugolin, victime d’un malaise face à Metz

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

La championne olympique française Océane Sercien-Ugolin n’a « rien de grave », selon Allison Pineau qui a donné des nouvelles rassurantes de sa coéquipière du Krim de Ljubljana victime d’un malaise à l’issue de la défaite face à Metz (29-28) en Ligue des champions de handball dimanche en Slovénie.

« (Je veux) juste vous dire à tous qu’Océane va mieux, qu’elle est consciente, rien de grave! », a rassuré sur Instagram Allison Pineau, qui évolue à ses côtés en club comme en équipe de France.

« Des examens complémentaires vont être effectués, elle est entre de bonnes mains », a-t-elle ajouté.

Dans la foulée du but victorieux inscrit par l’arrière danoise des Dragonnes messines, Louise Burgaard, Océane Sercien-Ugolin était restée longuement à terre à l’issue du match et le personnel médical du Krim s’était porté à ses côtés.

Son état de santé avait créé une vague d’inquiétude sur le parquet: les joueuses des deux équipes, visages inquiets, ont formé un cercle autour de l’arrière de 23 ans, formée au Issy Paris Hand et médaillée d’or olympique à Tokyo cet été.

Son club avait annoncé un peu plus tard son transfert en ambulance au centre hospitalier universitaire de Ljubljana. Signe de la gravité relative de l’incident, l’information ne figurait pas dans un communiqué à part sur son site internet mais au bas du compte rendu du match, le troisième remporté par Metz en autant de matches avant la réception de Gyor aux Arènes samedi.

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available