Au moins 116 morts dans des inondations et des glissements de terrain dévastent l’Inde et le Népal

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Plus de 100 personnes sont mortes après plusieurs jours d’inondations massives et de glissements de terrain en Inde et au Népal, ont annoncé mercredi des responsables, et des dizaines d’autres sont portés disparus.

Dans l’Uttarakhand, dans le nord de l’Inde, des responsables ont déclaré que 46 personnes étaient décédées ces derniers jours et 11 disparus. Au Kerala, dans le sud, le ministre en chef Pinarayi Vijayan a déclaré que le nombre de morts y avait atteint 39.

Au moins 30 personnes dans l’Uttarakhand ont été tuées dans sept incidents distincts dans la région de Nainital tôt mardi, après que des averses – un déluge de pluie ultra-intense – ont déclenché une série de glissements de terrain et détruit plusieurs structures.

« Il y a d’énormes pertes en raison des inondations (…) les récoltes ont été détruites », a déclaré Pushkar Singh Dhami au partenaire de Reuters ANI après avoir examiné les dégâts tard mardi. « Les habitants sont confrontés à de nombreux problèmes, les routes sont inondées, des ponts ont été emportés. Jusqu’à présent, 34 personnes sont décédées et nous essayons de normaliser la situation le plus rapidement possible. »

Cinq des morts appartenaient à une seule famille dont la maison a été ensevelie par un glissement de terrain massif, a déclaré à l’Agence France-Presse (AFP) un responsable local Pradeep Jain. Le Premier ministre indien Narendra Modi a déclaré dans un tweet qu’il était « angoissé » par la perte de la vie.

L’état himalayen de l’Uttarakhand est particulièrement sujet aux inondations. Plus de 200 personnes auraient été tuées en février après que des crues éclair ont emporté un barrage hydroélectrique.

De fortes pluies hors saison à travers l’Inde ont provoqué des inondations meurtrières dans plusieurs régions du pays ces derniers jours. Les autorités de l’État méridional du Kerala ont déclaré lundi que plus de 20 personnes y étaient mortes à la suite de glissements de terrain.

Au Népal, Humkala Pandey, responsable de la division de gestion des catastrophes, a déclaré : « Au cours des trois derniers jours, il y a eu 31 décès dus aux inondations et aux glissements de terrain provoqués par les fortes pluies post-mousson à travers le pays. 43 personnes sont portées disparues.

Il a ajouté : « Il pleut toujours dans de nombreux endroits. Nous compilons toujours des données sur le terrain. Le nombre de morts pourrait encore augmenter. »

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available