Charlene de Monaco crâne rasé et houpette : la triste et véritable raison de cette coupe a-t-elle été révélée ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Charlène de Monaco vit des moments compliqués. Officiellement exilée en Afrique du Sud depuis plus de six mois pour une infection ORL, l’épouse du prince Albert souffrirait aussi d’un autre mal : l’addiction aux somnifères, selon les informations de Voici ce vendredi 5 novembre. L’ancienne nageuse olympique serait donc partie pour faire une cure de désintoxication. Mais le magazine indique que le séjour ne se passerait pas comme prévu.

Voici revient notamment sur la nouvelle coupe de cheveux de Charlène, très courts, avec un côté rasé. Selon nos confrères qui citent une source proche du palais princier anonyme, une "crise" serait à l’origine du changement de look de la princesse. "S’emparant violemment de ciseaux pour se couper les cheveux, elle s’était même blessée au visage", rapporte Voici. Il aurait fallu l’intervention de "femmes de chambre" pour "la stopper".

Albert aurait imposé un sevrage à Charlène de Monaco

Dans son édition, Voici rapporte aussi que la princesse vivait une situation intenable et dangereuse quand elle était à Monaco, et qui l’a poussée à partir en Afrique du Sud. "Elle ne supportait plus la pression et la malveillance de certains membres de la famille qui la font souffrir en silence depuis dix ans", expliquent-ils. Voici ajoute que le prince Albert II aurait profité du voyage de sa femme en Afrique du Sud pour lui imposer un sevrage. "Si la dépendance de Charlene est totalement taboue sur le Rocher, tout le monde est pourtant au courant. Albert a donc profité de son éloignement géographique pour lui demander de tout arrêter. Et Charlene s’est pliée à sa volonté", est-il écrit dans le magazine.

Ces propos corroboreraient la récente enquête de Elle, qui affirmait que dès les débuts de son mariage avec Albert de Monaco, tout fut difficile à gérer pour Charlène, même pendant sa grossesse. Elle aurait ensuite développé une addiction à certains médicaments prescrits d’après les informations de Voici. Mais la princesse serait désormais sevrée et pourrait faire prochainement son retour à Monaco, avant la fête nationale le 19 novembre prochain.

La princesse Charlene de Monaco © Bruno Bebert
La princesse Charlene de Monaco © Instagram
La princesse Charlene de Monaco © Bruno Bebert
La princesse Charlene de Monaco © Bruno Bebert
La princesse Charlene de Monaco © Jean-Charles Vinaj
La princesse Charlene de Monaco © David Nivière
La princesse Charlene de Monaco © Bruno Bebert
La princesse Charlene de Monaco © J.C Vinaj
La princesse Charlene de Monaco © J.C Vinaj
La princesse Charlene de Monaco © Claudia Albuquerque
La princesse Charlene de Monaco © Claudia Albuquerque
La princesse Charlene de Monaco © Claudia Albuquerque
La princesse Charlene de Monaco © Claudia Albuquerque
La princesse Charlene de Monaco © JACQUES BOURGUET / TELE STAR – MONDADORI FRANCE
La princesse Charlene de Monaco © Claudia Albuquerque
La princesse Charlene de Monaco © Bruno Bebert
La princesse Charlene de Monaco © Claudia Albuquerque
La princesse Charlene de Monaco © Claudia Albuquerque
La princesse Charlene de Monaco © Claudia Albuquerque
La princesse Charlene de Monaco © Claudia Albuquerque
La princesse Charlene de Monaco © Bruno Bebert

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available