Les ondes gravitationnelles auraient bien rendu turbulent l’espace-temps du Big Bang

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

L’espace-temps n’est pas un milieu matériel, pourtant sa dynamique ressemble à celle des fluides. Comme eux, il aurait pu devenir turbulent, notamment au moment du Big Bang, quand il était parcouru par des ondes gravitationnelles. Des simulations numériques soutiennent l’existence de ce phénomène qui semble fournir une alternative au scénario d’inflation standard en cosmologie primordiale.

L’hydrodynamique est une science dont les débuts sont anciens et ce n’est pas étonnant étant donné que l’écoulement de l’eau ou le comportement des liquides ont de tout temps fasciné l’Homme et que les premiers ingénieurs, avant Archimède, cherchaient à maîtriser le transport de l’eau. Les dessins que Léonard de Vinci nous a laissés dans plusieurs de ces carnets sont une excellente illustration de cette fascination et de ces préoccupations.

Le regretté Michel Serres avait supposé un lien entre la contemplation du comportement tourbillonnaire de l’eau et la naissance de la…

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available