200 policiers et gendarmes envoyés en renfort après une nuit de «guérilla urbaine»

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Des violences urbaines se sont déroulées une grande partie de la nuit en Guadeloupe. (captures écran/DR)

La situation a dégénéré en Guadeloupe dans plusieurs communes, durant la nuit de jeudi à vendredi, après la manifestation contre le pass sanitaire. Plusieurs centaines de personnes ont mis en place des barrages, provoqué des incendies et affronté les forces de l’ordre. Des magasins ont aussi été pillés. Deux policiers et des gendarmes ont été blessés.

Policiers et gendarmes ont fait face à des scènes de guérilla urbaine particulièrement violente la nuit dernière en Guadeloupe, à la suite de la manifestation contre le pass sanitaire et l’obligation vaccinale du personnel soignants. Des violences avaient déjà éclaté durant les trois nuits précédentes. Le…

CLIQUER ICI POUR LIRE LA SUITE

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available