Ruud s’invite dans le dernier carré

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Le Norvégien Casper Ruud (N.8 mondial), pour sa première participation aux Masters ATP, a bousculé la hiérarchie pour s’inviter vendredi dans le dernier carré aux côtés des trois premiers mondiaux, tous anciens vainqueurs (Djokovic, Medvedev, Zverev).

Le « quatrième type » des demi-finales, comme il s’est décrit après son dernier ace gagnant, a affiché un joli sang-froid pour renverser le match décisif contre Andrey Rublev (N.5) et s’imposer 2-6, 7-5, 7-6 (7/5), vendredi à Turin. Il rencontrera en demie un autre Russe, le tenant du titre Daniil Medvedev (N.2), pour « le match le plus important de (sa) carrière ».

L’autre demi-finale de ce tournoi réunissant les huit meilleurs de l’année opposera le N.1 mondial Novak Djokovic, déjà qualifié avant même son dernier match en soirée contre le Britannique Cameron Norrie (N.12), à l’Allemand Alexander Zverev (N.3).

Ruud, 22 ans, n’en menait pourtant pas large après un premier set rapidement plié par Rublev. Le Russe de 24 ans, vainqueur de leurs quatre précédentes confrontations, semblait déjà avoir un pied en demi-finale quand il a de nouveau breaké au début du second set pour mener 2-1.

C’est le moment choisi par Ruud pour sortir de sa torpeur et revenir en chipant à son tour le service du Russe.

Jusqu’ici à sens unique, le match a changé d’atmosphère, devenant plus équilibré et plus tendu: le Norvégien a joué plus vite et a enfin trouvé des coups gagnants, faisant s’agacer Zverev, rejoint à un set partout (7-5).

– « Un grand jour » –

Bis repetita dans le set décisif: Rublev semblait avoir fait le plus difficile en breakant pour mener 3-2 mais Ruud a aussitôt répliqué. De quoi décourager un peu plus le Russe, qui a raté une balle facile au filet puis a échoué à convertir la balle de break capitale qui s’est présentée à 5-5.

Le tie-break, intense, a tourné en faveur du Norvégien, qui a conclu sans trembler sur un ace.

Il se qualifie pour les demi-finales grâce à ses deux victoires, celle du jour et celle contre Norrie, remplaçant du Grec Stefanos Tsitsipas (N.4), dont le forfait a ouvert les jeux pour le deuxième ticket dans ce groupe Vert dominé par « Djoko ».

« C’est un grand jour pour moi. J’ai gagné les deux derniers matches en remontant un set de retard, et même un break de retard dans le second dans celui-ci », a commenté le premier Norvégien à disputer des Masters.

« Je ne me considère pas comme le N.4 mondial. Pour le moment je suis le N.8 et il faudra jouer mon meilleur tennis pour espérer avoir une chance » contre Medvedev, a ajouté celui qui, 27e au classement en janvier, a remporté cinq des six trophées à son palmarès cette saison.

A partir de 21h00, Djokovic visera sa troisième victoire en trois matches contre Norrie. Le N.1 mondial est en quête d’un sixième sacre aux Masters pour égaler le record de victoires de Roger Federer.

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available