« On ne peut pas laisser tomber ces femmes-là »

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Ce sont deux cortèges différents qui se sont élancés dans Perpignan ce samedi après-midi, un au départ de la gare, à 14h, l’autre, place de la Résistance, à 15h. Deux défilés qui se sont finalement réunis boulevard Clémenceau, peu avant 16h. Plus de 200 militants et militantes ont exprimé leur colère face à des violences sexistes et sexuelles encore trop nombreuses, et pour demander plus de moyens au gouvernement. 

Pour Caroline, une des organisatrices, le vrai nerf de la guerre, c’est donc l’argent. « Avec le collectif Nous Toutes…

CLIQUER ICI POUR LIRE LA SUITE

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available