Xavi, le derby de Barcelone pour sa première

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Xavi Hernandez, nommé sur le banc il y a deux semaines, commence sa mission au FC Barcelone par un derby contre l’Espanyol samedi (21h00) pour la 14e journée de Liga avec, surtout, l’objectif de relancer un Barça en perdition.

Pour son grand retour au Camp Nou, Xavi devra frapper vite et fort: le FC Barcelone, actuel 9e de Liga à 11 points du leader (la Real Sociedad, 28 pts), doit impérativement redresser la barre en championnat.

Avant ses débuts européens mardi contre le Benfica Lisbonne, Xavi va vivre un nouveau moment d’émotion samedi soir, devant un Camp Nou qu’on attend un peu plus rempli que lors de sa présentation officielle, où seulement 10.000 supporters s’étaient réunis pour ovationner le « retour à la maison » de la légende blaugrana, le 8 novembre.

– « Sentiment d’urgence » –

« Il y aura de la tension, des nerfs, mais j’ai confiance en mes joueurs. On doit contrôler l’aspect psychologique, parce que c’est un derby que l’on joue, et on n’a pas le droit à l’erreur », a lancé l’ex-entraîneur du club qatarien d’Al-Sadd vendredi en conférence de presse d’avant-match.

Samedi matin, la presse catalane s’enthousiasmait déjà pour le coup d’envoi de cette nouvelle ère au Barça. « Mega derby », a titré Mundo Deportivo à sa une. « Débuts à haut risque », a enchéri le quotidien sportif madrilène As. « Plus qu’un derby », a résumé le journal catalan Sport, qui souligne que l’Espanyol « se voit capable de créer la surprise » au Camp Nou.

Au classement, les hommes de Vicente Moreno sont à égalité de points avec ceux de Xavi (17 pts), qui ont toutefois joué un match en moins.

« J’ai été très enthousiasmé par ce que j’ai vu lors des entraînements, il y a de l’intensité et un très bon rythme. J’ai bien aimé ce que j’ai vu, l’équipe a une très bonne attitude. On est un bon groupe, une famille, et c’est le principal. Mais maintenant, il faut traduire cet environnement positif que l’on a créé par un bon résultat », a détaillé Xavi (41 ans) vendredi.

« On doit transmettre aux joueurs ce sentiment d’urgence, mais on ne peut pas leur mettre la pression, car on est en train de relancer un projet », a toutefois nuancé l’homme aux 767 matches disputés sous le maillot blaugrana (1998-2015).

– « Une surprise » ? –

Entre le retour de Xavi et celui de Dani Alvés (38 ans), autre icône du Barça revenu au club (au minimum salarial) pour aider à redresser la barre, et qui a surgi en claquettes à sa présentation officielle mercredi (un clin d’oeil à sa première présentation en 2008, où il était apparu chaussé à l’identique), un vent de fraîcheur a soufflé en Catalogne pendant la fenêtre internationale.

Xavi devra toutefois composer sans deux joueurs importants absents de l’entraînement vendredi. L’ailier international français Ousmane Dembélé est toujours blessé, et le prodige Pedri a rechuté de sa lésion musculaire au quadriceps de la cuisse gauche, selon les médias catalans, et ne reviendra pas avant 2022.

« Il se peut qu’il y ait une surprise dans l’équipe de demain (samedi) », a ainsi glissé Xavi pour contrer le sentiment d’hécatombe.

Une statistique pourrait aider Xavi à se rassurer pour sa première: l’Espanyol est le club que la légende blaugrana a battu le plus grand nombre de fois dans sa carrière de joueur, avec 25 succès en 36 rencontres (pour 9 nuls et 2 défaites).

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available