La moitié de la population mondiale mange trop ou trop peu

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Entre le trop-plein et le trop peu, entre obésité et retard de croissance, près de la moitié de la population mondiale souffre de malnutrition. Ce sont les conclusions du Global nutrition report, rapport qui concentre les données de différentes organisations. L’état des régimes alimentaires constitue même aujourd’hui une menace pour la Planète. 

Cela vous intéressera aussi


[EN VIDÉO] Naturellement vôtre : l’obésité est-elle une maladie sociétale ?
  Notre société moderne peut-elle influencer des maladies comme l’obésité ? Dans cette vidéo, le nutritionniste Arnaud Cocaul, revient sur la pression de l’environnement subie par notre génome. Selon lui, la pollution atmosphérique, les additifs et les pesticides modifient l’expression des gènes et peuvent conduire à des maladies dites sociétales, comme l’obésité. 

Près de la moitié de la population mondiale souffre d’une mauvaise nutrition,…

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available