Mikaela Shiffrin triomphe devant son public à Killington

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

L’Américaine Mikaela Shiffrin a remporté la 71e victoire en Coupe du monde de sa carrière dimanche à Killington (Etats-Unis), en dominant en slalom sa grande rivale Petra Vlhova, vainqueure du classement général au printemps.

Shiffrin a devancé la Slovaque de 75/100e et la Suissesse Wendy Holdener de 83/100e, au lendemain de l’annulation du géant à cause des mauvaises conditions météo.

Shiffrin contre Vlhova, les deux skieuses ont offert un nouveau duel au sommet du slalom mondial, un grand classique du ski contemporain. Elles ont désormais remporté 35 des 38 derniers slaloms de Coupe du monde depuis plus de quatre ans.

Mais après avoir été battue deux fois par Vlhova la semaine dernière sur les deux slaloms de Levi (Finlande), Shiffrin a pris sa revanche samedi, devant un public bruyant acquis à sa cause.

Vlhova était en avance de 20/100e après la première manche mais une grosse erreur sur le haut du second tracé a compromis ses chances de victoire alors que Shiffrin venait de réussir un excellent passage avec le meilleur chrono, malgré une petite faute.

– « Un gros combat » –

« Ca a été un gros combat », a sobrement déclaré Shiffrin au micro de la Fédération internationale de ski (FIS), envahie par l’émotion, elle qui semble revenue à son tout meilleur niveau après une année et demie difficile.

« J’avais décidé d’être super agressive, c’est ce dont j’ai besoin pour les deux manches. Mon deuxième passage n’a pas été parfait, mais suffisamment solide et super agressif », a-t-elle expliqué sur la chaîne NBC.

« Chaque course (contre Vlhova) est un énorme test, a-t-elle relevé. Je me demande si je peux skier plus vite en slalom. Nous sommes à un très haut niveau, c’est pour cela qu’on fait des erreurs. C’est comme faire une embardée à près de 130 km/h sur l’autoroute, c’est exactement ça. »

Elle reste invaincue en slalom dans la station du Vermont (nord-est), où elle a remporté les cinq courses disputées entre les piquets serrés depuis 2016.

C’est la deuxième victoire de l’hiver pour Shiffrin, après le géant d’ouverture de Sölden (Autriche) fin octobre, la 71e de sa carrière sur le circuit mondial à seulement 26 ans. Seules deux légendes du ski, le Suédois Ingemar Stenmark (86) et l’Américaine Lindsey Vonn (82), ont fait mieux.

Autre statistique d’envergure, c’est la 46e victoire de l’Américaine en slalom, sa discipline forte, lui permettant d’égaler Stenmark au sommet des skieurs ayant le plus gagné dans une même discipline (en géant pour le Suédois).

Triple vainqueure du gros globe (de 2017 à 2019), Shiffrin reprend la tête du classement général à Vlhova, qu’elle devance de 20 points.

Leur duel promet de se prolonger jusqu’au grand rendez-vous de la saison, les Jeux olympiques de Pékin (4-20 février).

Derrière, la Suissesse Wendy Holdener est montée sur le 28e podium de sa carrière en slalom, mais sans décrocher une seule victoire, un triste record qu’elle doit au duo de championnes qu’elle affronte depuis plusieurs années.

La Française Nastasia Noens a pris la 19e place du jour.

La semaine prochaine les skieuses ont rendez-vous à Lake Louise pour les premières courses de vitesse de l’hiver (deux descentes, un super-G).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available